Accueil
Accueil
Accueil

4 astuces pour lutter contre le stress - Identifier les stresseurs 1/4

 

Subir le stress n’est pas une fatalité, et il existe de multiples manières de le combattre ou de le prévenir de manière efficace ! Dans cette article, on se concentre sur la reconnaissance du stress et l'identification des stresseurs.

NB : je propose ici de nombreux outils qui permettent d’anticiper les périodes stressantes et de s'y préparer, mais aussi de gérer le stress une fois qu’il survient, car il ne prévient pas toujours ! Il ne s’agit bien entendu pas de tout utiliser, tout le temps. Sinon, vous allez stresser ! En fonction des moments et des préférences personnelles, certains outils peuvent être plus efficaces que d’autres pour lutter contre le stress.

Si vous voulez en savoir plus sur les mécanismes du stress et ses effets sur le cerveau, consultez la fiche d'Être Prof sur le sujet.

 

Reconnaître le stress et identifier les stresseurs

Savoir reconnaître le stress et ses causes est important pour mieux lutter contre celui-ci. Les astuces suivantes se concentrent justement sur l'analyse et la compréhension des stresseurs et de leurs conséquences.

 

Astuce n°1 : Changer de perspective sur le stress

Le stress n’est pas forcément négatif et peut être mobilisateur. D’ailleurs, la simple perception que l’on a du stress peut le rendre plus positif et facile à gérer. Le stress, lorsqu’il est ponctuel, a un rôle positif et utile dans nos vies. Si, si, je vous assure. Pour mieux comprendre la manière dont nos perceptions influencent l’impact du stress sur notre santé, je vous invite à regarder cette excellente vidéo de la psychologue Kelly McGonigal :

 

Astuce n°2 : Reconnaître les signes du stress

En fonction des individus et des situations, les stress peut provoquer une variété de réactions émotionnelles, physiques et comportementales. Parfois, on ne se rend pas compte qu'on est en situations de stress parce que les signes visibles ne sont pas ceux qu'on associe classsiquement au stress. Pour lutter contre le stress et avoir une réponse adaptée à la situation, il faut en connaître les manifestations. En voici les plus courantes (une situation de stress ne sera bien entendu jamais associée à l'ensemble de ces symptômes) :

 

Les émotions liées au stress
  • Anxiété
  • Manque de motivation
  • Sentiment d’être submergé
  • Irritabilité ou colère
  • Tristesse ou dépression
  • Impatience
  • Nervosité
  • Inquiétudes pour sa propre santé
  • Solitude
  • Incapacité à prendre du plaisir
  • Incapacité à apaiser ses pensées
Les sensations physiques liées au stress
  • Maux de tête
  • Tensions ou douleurs musculaires
  • Douleurs au niveau de la poitrine
  • Fatigue
  • Perturbation de la libido
  • Troubles gastriques
  • Troubles du sommeil
  • Souffle court
  • Irritation ou fatigue oculaire
  • Hausse de la pression artérielle
  • Vertiges
  • Système immunitaire affaibli (maladies plus fréquentes)
Les comportements liées au stress
  • Sur ou sous-alimentation
  • Colères soudaines
  • Abus d’alcool ou de drogues
  • Tabagisme
  • Isolation sociale
  • Baisse de l’activité physique
  • Problèmes de concentration
  • Agitation
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Ronger ses ongles
  • Démangeaisons
  • Pleurs
  • Évitement

 

 

Astuce n°3 : Identifier précisément ce qui nous stresse

Si les sensations et les émotions provoquées par le stress sont bien réelles, celles-ci peuvent parfois nous paraître excessives et être issues de notre approche de certaines situations. Attention, il ne s’agit pas ici de dire que le stress ressenti n’est pas réel, mais simplement qu’il est possible d’agir sur celui-ci dans de nombreuses situations en remettant la situation stressante en perspective.

Pour ce faire, il faut commencer par identifier précisément les éléments qui nous stressent :

  • quelle situation ? quelle personne ? quel contexte ?
  • quelle échéance ?
  • quel comportement ?

Dans un deuxième temps, une fois les stimuli stressants circonscrits de manière précise, on peut commencer par voir si d’autres situations similaires (même charge de travail, comportements proches, etc.) nous stressent autant dans d’autres domaines. Si ce n’est pas le cas, il convient de comparer précisément notre attitude dans ces deux situations pour identifier les comportements ou les pensées qui diffèrent. On peut alors tenter d’appliquer des approches/stratégies et des appréhensions de la situation non stressante à la situation stressante.

Si on ne trouve pas de situation comparable, on peut chercher des stratégies qui permettraient de mieux gérer les stimuli stressants. On peut alors par exemple agir sur son état de détente générale, anticiper la situation pour faire en sorte d’être moins exposé aux stresseurs, ou encore préparer des stratégies en amont pour réagir plus efficacement lorsque ces stresseurs surviendront. En identifiant précisément les choses, on peut ainsi s’armer pour faire face aux situations plus facilement, et pour couper des cercles vicieux où le stress devient chronique parce qu’on est submergé par des émotions négatives ou des sensations désagréables.

Connaître la cause du stress permet de choisir quelles stratégies appliquer. Si les causes sont très précises (difficulté à gérer sa classe, conflit avec un élève, périodes de transitions, etc.), on cherchera des méthodes pour répondre directement à ces stresseurs. Les ressources proposées sur Être Prof pourront vous aider et vous donner des pistes dans bon nombre de situations.

 

Astuce n°4 : Identifier ce qui nous détend

Pour lutter contre le stress, on peut également chercher à identifier ce qui nous détend et nous permet de nous relaxer. Peut-être que le fait de discuter avec des amis, de jouer de la guitare, de lire un livre ou de jouer avec vos enfants est quelque chose qui vous permet de facilement vous faire oublier tout vos soucis. Cherchez alors à développer ces activités et à les pratiquer plus fréquemment, notamment lorsque vous abordez une période chargée susceptible d’être stressante :

  • Identifiez les activités qui vous font tout oublier, qui vous permettent à la fois de vous détendre et qui sollicitent votre attention.
  • Planifiez quelques-unes de ces activités plus fréquemment en période de stress pour vous assurer de bénéficier de leurs effets positifs.

 

Conclusion

On peut surmonter le stress avec de nombreuses techniques et reprendre les choses en main. Sachez pour terminer que les manières passives de gérer le stress (télévision, surfer sur le net, etc.), même si elles semblent relaxantes, vont en réalité augmenter le stress à long terme.

Je vous conseille donc d'être proactif•ve en utilisant les outils anti-stress que je vous propose. Cela vous permettra de créer une distance avec les stresseurs et d'avoir plus d'espace pour gérer le stress de manière saine et apaisée au quotidien.

 

Bastien Wagener