Accueil
Accueil
Accueil

5 idées pour corriger les exercices de maths en cours en évitant l'ennui mortel pour tout le monde

Corriger les exercices de maths en classe, c'est... loooooong et souvent ennuyant... Pour les profs comme pour les élèves. On vous propose 5 façons différentes et 2 bonus pour essayer de dynamiser tout ça !

Un des pires ennemis du prof de mathématiques et des élèves : la correction des exercices à faire à la maison… Help, au secours, may day ! Non seumement ça ennuie tout le monde mais en plus on ressort du cours avec un léger sentiment d'instatisfaction et de perte de temps. Nul. Voici 5 idées et 2 bonus pour les numériques qui pourraient redynamiser ce moment inévitable !

  1. Envoyer plusieurs élèves au tableau en même temps

On a donné trois exercices à faire : on divise notre tableau en trois et on envoie en même temps trois élèves au tableau. Parce que cela permet de gagner du temps (oui, il faut se l’avouer, on est un peu stressé sur le temps…) et de mettre en action davantage d’élèves.

  1. … oui mais toujours sans cahier !

Sinon ce n’est pas drôle bien sûr, et surtout cela leur permet de les entraîner, d’activer leur mémoire, de les forcer à réinvestir les connaissances, encore et toujours.

  1. En profiter pour les évaluer

On peut ritualiser la correction des exercices en expliquant que chaque correction donnera lieu à une évaluation, et que chaque élève devra venir corriger un exercice pendant le trimestre. Ainsi les élèves savent que leur travail sera valorisé et qu'ils ne font pas des exercices dans le vent.

  1. Travailler l’auto correction : distribuer la correction des exercices et les laisser se corriger

On profite de ce moment pour leur remettre une correction et travailler l’auto-correction ! Chacun doit trouver ses erreurs puis les corriger. Cela permet aux élèves d’apprendre à se relire et de comprendre d’où viennent leurs erreurs ! C’est particulièrement intéressant quand il y a un retour après. Par exemple, quand on les interroge au cours suivant sur le même exercice ou sur un exercice similaire…

  1. Alterner entre différents types de correction

Parce que ça change et ça permet de varier les objectifs ! On peut envoyer des élèves au tableau, puis la semaine d’après on peut donner le corrigé des exercices et les laisser se corriger, et puis la semaine d’encooore après on peut faire une correction rapide soi-même au tableau… Car il faut se le dire, quand on fait soi-même la correction, ça va plus vite (toujours ce foutu temps) et ça nous permet de guider davantage les réflexions d’élèves.

 

MOMENT BONUS !

  1. Utiliser notre ami le visualiseur

Le visualiseur nous permet de projeter le travail de nos élèves. Quand arrive la correction d’exercices, après avoir fait un petit tour dans la classe pour avoir un bref aperçu de ce qu’ont fait nos élèves, on sélectionne quelques cahiers intéressants. Cela nous permet de gagner beaucoup de temps sur la réécriture au tableau de l’exercice. On projette un ou deux cahiers avec une erreur à trouver et à analyser, puis un cahier avec une correction idéale pour les faire recopier si besoin. Et hop on a gagné des minutes précieuses, et tout le monde a pu participer en recherchant puis analysant les erreurs des camarades.

Bon c’est bien beau tout ça, mais quand on n’a pas de visualiseur, on fait quoi ? Parce qu’un visualiseur, cela ne court pas les écoles, collèges et lycées… On peut bidouiller l'idée en prenant des photos des cahiers et en les projetant à la fin de la séance si on a le temps, ou à la séance suivante !

 

  1. Une solution numérique : profiter des exerciseurs en ligne

Il existe des sites qui permettent de s’entraîner en ligne et qui possède une banque d’exercices assez exhaustive. Comment ça marche ? On inscrit notre classe, chaque élève possède un compte, et hop on choisit les exercices qu’on leur donne à faire ! C’est simple, les élèves aiment bien, et surtout c’est un immense gain de temps pour nous car plus besoin de corriger en classe. Eh oui, les exerciseurs ont l’avantage de corriger l’élève ou de lui donner des indices s’il se trompe. On peut également visualiser si le travail a été fait, s’il a été réussi et en combien de temps.

Quelques exemples d’exerciseurs : labomep, wims, khan academy…

 

 

 

Collège Lycée

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème