Accueil
Accueil
Accueil

Remobiliser les élèves - la semaine de la seconde chance

Le mois de janvier a pointé le bout de son nez et c'est la période où certains élèves se découragent. Ils ont quelques mois de résultats insatisfaisants derrière eux et se sont fait remonter les bretelles au conseil de classe... Ils arrivent en 2018 avec peu d'envie « puisque de toute façon, ils ne comprennent rien ».

De votre côté aussi vous pouvez ressentir une forme de découragement car même si savez qu'il faut avancer, vous n'avez pas envie de laisser une partie des élèves sur le bord du chemin et vous vous demandez comment faire.

Alors pourquoi pas une semaine de la seconde chance ?! Une semaine où chacun peut reprendre, à son rythme un ou plusieurs points non compris. Une semaine où l'on prend son temps, où l'on se fait aider. Une semaine où l'on vise la réussite de chacun, à son niveau.

 

Le principe

 

  1. Ciblez quelques compétences (pas plus de trois ou quatre) sur le premier trimestre qui ont mis plusieurs élèves en difficulté et dont vous savez que vous n'allez pas les revoir dans l'année.

     

  2. Créer un tableau avec, dans la première colonne les noms de chaque élève, dans les colonnes qui suivent les noms des compétences choisies. Subdivisez les colonnes de chaque compétence avec les intitulés « J'ai retravaillé cette compétence » / « Je me sens prêt(e) pour passer l'évaluation ». Cochez les compétences à retravailler par chacun.

     

  3. En parallèle, générez une base d'exercices et une évaluation finale relatives à chaque compétence. Attention, les exercices comme l'évaluation devront vraiment reprendre ce qui a été vu en classe.

     

  4. Déterminez une semaine précise selon l'organisation de vos séquences : il est plus judicieux de placer la semaine de la seconde chance entre deux séquences, mais si la démobilisation est trop forte, pourquoi pas s'y mettre au plus vite !

     

  5. La-dite semaine, expliquez le tableau aux élèves, indiquez-leur que chacun travaillera de manière autonome (avec toutefois la possibilité de demander de l'aide aux autres) sur des points différents en fonction des difficultés rencontrées et réalisera le travail à son rythme.

 

Voilà, il ne vous reste plus qu'à circuler trente fois par demi-heure dans la classe pour valider, donner un coup de pouce, montrer le cours auquel se référer... C'est le revers de la médaille de ce dispositif mais ça en vaut la peine ! Et donc, mettez plutôt des baskets ou vos chaussures préférées et confortables...

 

Peggy, professeur de français au collège

Collège Lycée CAP POST BAC Professeur-e documentaliste SEGPA

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème