Accueil
Accueil
Accueil

Témoignage et astuces pour profs introvertis

Parce qu'être introverti et être prof c'est possible grâce à des astuces et une posture à découvrir dans cet article !

Comment quelqu’un d’introverti comme moi a fini par devenir prof ?

J’adore travailler avec des enfants, mais enseigner implique de… PARLER. DE BEAUCOUP PARLER ! Rien ne m’avait préparé à cette fatigue ressentie à la fin de chaque journée de travail. Si vous êtes introverti comme moi, j’aimerais partager avec vous des choses que vous pouvez faire en fin de journée.

Tout a commencé quand j’ai passé des tests après ma cinquième année d’enseignement Pour un des tests, j’ai explosé les scores sur la partie « je suis introverti». J’ai toujours su que je n’étais pas du genre « causant » mais je ne m’étais jamais rendu compte que parler toute la journée me demanderait autant. Alors j’ai commencé à réfléchir à des moyens pour dépenser moins d’énergie à l’école.

(Avant d’aller plus loin, je souhaite clarifier une chose : TOUS les profs sont épuisés TOUS les jours. Enseigner est épuisant pour tout le monde. Cependant, les personnes introverties ont besoin de choses différentes pour s’en remettre après une dure journée. Sortir avec des amis après l’école ça marche pour recharger les batteries chez certains profs. Pour moi, ce serait la pire des choses à faire !)

Voici donc certaines choses que j’ai faites avant, pendant et après la classe qui ont porté leurs fruits pour mes élèves et qui m’ont fait économiser de l’énergie. Même si j’étais toujours fatigué à la fin de la journée, je n’étais pas totalement exténué en rentrant chez moi. Si vous aussi êtes un prof introverti, j’espère que certaines de ces idées pourront vous aider.

 

AVANT D'ARRIVER DANS VOTRE ETABLISSEMENT

Octroyez-vous un temps de calme et de paix chez vous, avant de partir. En me réveillant plus tôt, j’ai gagné du temps et j’en ai profité pour m’asseoir seul, en silence et en paix. Ce n’était pas très rigolo de mettre mon réveil plus tôt, mais j’ai adoré avoir 20 minutes de silence total avant de partir pour la classe.

 

Arriver tôt à l’école

J’arrivais environ 90 minutes avant que mes élèves ne rentrent dans ma salle de classe. De la même façon, ce n’était pas très rigolo de devoir me lever plus tôt pour faire ça, mais c’était chouette d’être un des rares profs présents dans l’établissement à cette heure-là. Je pouvais me rendre directement dans ma salle de classe et commencer à travailler dans un silence complet. Il n’y avait personne pour engager la conversation et m’arrêter dans ma tâche. Je pouvais profiter d’une bonne demie heure de travail en silence avant que les profs, les parents, le personnel administratif ou les élèves n’aient besoin de me parler.

Je comprends que ceci peut relever du défi si vous avez des enfants ou d’autres impératifs familiaux, mais j’espère que vous arriverez à vous dégager un petit temps calme le matin avant que les élèves n’arrivent dans votre classe.

 

DANS VOTRE ETABLISSEMENT

J’ai commencé à me voir en tant que facilitateur de l’accès à la connaissance plutôt que comme la source directe du savoir. Mon objectif était de penser des activités d’apprentissage qui permettaient aux élèves de découvrir de nouveaux concepts par eux-mêmes plutôt que de leur dire ce qu’ils devaient savoir.

Cela signifiait que les élèves allaient faire des erreurs et que j’aurais à les aider à apprendre de ces erreurs. C’est difficile à expliquer mais j’ai senti que ce changement  de posture me permettait d’être moins sous les feux des projecteurs, ce qui m’a aidé à dépenser moins d’énergie à l’école. Certaines leçons me demandaient quand même d’enseigner en frontal, devant toute la classe, mais j’ai essayé de les réduire au maximum.

Voici quelques façons de mettre ça en place

Parlez moins. Souriez plus.

Après avoir réalisé que j’étais très introverti, une des premières choses que j’ai remarquées était le nombre de fois où je parlais à ma classe entière. Le cours magistral donné à 25 élèves de primaire n’était pas bon pour les élèves. Etre en action devant 25 élèves sur des temps prolongés n’était pas bon pour moi non plus.

Alors j’ai planifié plus d’activités collaboratives pour mes élèves. Si je parlais trop longtemps à la classe, je donnais quelques minutes aux élèves pour discuter de ce qu’ils étaient en train d’apprendre ou comment ils se sentaient par rapport à ça. Si j’avais besoin d’un moment de silence, je demandais à mes élèves de prendre 5 minutes et d’écrire quelques lignes quant aux concepts que nous étions en train d’étudier. Quand vos supérieurs / inspecteurs viennent dans votre classe, ils veulent voir vos élèves collaborer et réfléchir à ce qu’ils sont en train d’apprendre ! Tournez-le à votre avantage. Je continuais de parler aux enfants pendant qu’ils travaillaient en groupe mais aider des élèves en petits groupes était beaucoup moins fatiguant que de le faire en classe entière.

Activités en sciences, maths et technologie

La classe peut devenir un peu bruyante pendant que les élèves se livrent à ce genre d’activités. Cependant, les élèves apprennent bien plus en profondeur quand ils expérimentent les concepts plutôt que quand c’est moi qui leur en parle. Comme je suis introverti, je tourne ça en ma faveur. Ça peut prendre du temps de préparer les ressources nécessaires mais cet effort est vraiment récompensé quand on voit les élèves apprendre les concepts scientifiques sans que j’ai à trop parler. Après l’activité, je faisais faire des graphiques aux élèves, avec les hypothèses d’un côté et les preuves de l’autre, fondé sur l’activité qu’ils venaient juste de terminer. Puis les groupes présentaient leurs graphiques et discutaient des idées importantes. Le gros de mon travail consistait à vérifier que chacun était occupé à une tâche, à leur apprendre comment travailler ensemble et à clarifier toutes les petites erreurs. Après la classe, je regardais rapidement les oublis et les erreurs pour mesurer le niveau de compréhension de mes élèves et constater sur quoi ils avaient besoin que je revienne sur certains points.

Utilisez les technologies

J’adorais utiliser des vidéos courtes pendant mes cours. Ca m’aidait à appuyer des concepts qu’on était en train de voir et ça me donnait quelques minutes pour relâcher la pression.

Temps de lecture en autonomie

Je donnais aussi du temps pour lire à mes élèves. Je me prenais des réflexions à chaque fois par la hiérarchie mais parfois j’avais vraiment besoin de 10-15 minutes de silence. Je refusais d’enseigner avec la peur d’être mal vu par mon principal s’il venait à l’improviste dans ma classe. Et je ne fais pas parti de ces enseignants qui pensent que lire en autonomie est une perte de temps.

 

APRES L'ECOLE

Asseyez-vous dans votre voiture, seul.

L’ambiance d’une école après la classe n’est pas adaptée pour un introverti qui a besoin de silence pour refaire le plein d’énergie. Il y avait tout le temps des rendez-vous parents ou des sujets à discuter avec les collègues. Je n’ai jamais été capable de me mettre au travail immédiatement après l’école, surtout que j’étais vraiment épuisé. Donc je quittais l’école environ 30 minutes après la fin des cours.

Après la sortie, ça m’aidait d’être seul environ 30 à 45 minutes. Parfois j’achetais un café et je le buvais seul dans ma voiture sur le parking. Parfois, je me garais et je m’asseyais dans ma voiture pendant 15 minutes dans un silence total. Au début je me sentais coupable de ne pas rentrer tout de suite auprès de ma famille. Cependant, ce temps pour être seul m’aidait à regagner un peu d’énergie avant de rentrer chez moi.

Si vous devez vous dépêcher de partir directement après la classe, j’espère que vous parviendrez à bloquer un petit moment tous les soirs pour être un peu seul.

 

ETRE HONNETE AVEC SA FAMILLE

Comme je quittais l’école rapidement après la sortie, j’emportais souvent du travail avec moi à la maison (je comprends que ce n’est pas l’idéal, j’espère que vous parvenez à l’éviter).

J’ai essayé d’être très clair avec ma femme quant à la quantité de travail que j’avais à faire à la maison. Je vous recommande d’envoyer un message à votre conjoint avant de rentrer chez vous, par exemple: « j’ai 30 minutes de travail à faire ce soir, quand est-ce le meilleur moment pour toi ? » J’ai réalisé qu’emporter du travail à la maison n’était pas idéal, mais j’étais beaucoup plus productif en travaillant chez moi plutôt qu’en restant à l’école. Je pense que ça m’aurait pris une heure après l’école pour réaliser ce que je pouvais faire en 20 minutes chez moi parce que ce temps seul était bénéfique. Si vous êtes un prof introverti, j’espère que vous réussissez à trouver un temps pour être vous, pour être seul après l’école. Si vous avez une famille et qu’on vous attend à la maison, dites-leur à quel point il est important d’avoir quelques minutes pour vous seul le soir. ca prend tellement d’énergie d’enseigner tous les jours ! S’il vous plait, faites quelques petites choses au quotidien pour recharger vos batteries. Pour être ainsi plus à même d’aider vos élèves et prendre soin de votre santé.

Ce n’est que comme ça qu’un enseignant introverti peut continuer à enseigner.

Traduit de l'anglais : http://keithgeswein.com/tips-for-introverted-teachers/

On se permet d’ajouter notre note personnelle EtreProf : prenez toutes et tous soin de vous, introvertis ou pas !

 

CAP POST BAC Professeur-e documentaliste SEGPA Direction Formateur-trice /Inspecteur-trice Transversaux Activité individuelle Pratique Développement personnel et professionnel Maternelle TPS PS MS GS Elémentaire CP CE1 CE2 CM1 CM2 ASH Collège 6e 5e 4e 3e Lycée 2nde 1ère Terminale Bac Pro Autres CAP POST BAC Professeur-e documentaliste SEGPA Direction Formateur-trice /Inspecteur-trice Texte Connaissance de soi Paroles de profs EtreProf

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème