Accueil
Accueil
Accueil

Comment s'organiser pour tenir son rôle de professeur principal ?

Devenir professeur principal, surtout quand on débute, pas évident. Voici une vision générale de la fonction et les grandes étapes clés pour s'organiser

Etre prof principal, ça peut stresser un peu. Voire ça peut entrainer une surventilation gênante pour continuer à faire cours sereinement. L'organisation est donc un enjeu clé et voici quelques idées pour se faciliter la mission !


Le matériel du professeur principal

Certains font sans rien, au talent, avec tout dans la tête, et parviennent en effet à se souvenir de tout et à rendre tous les papiers dans les temps. Clairement, je ne fais pas partie de ces personnes (et je ne les fréquente même pas, trop de pression...) Alors, si comme moi, vous avez besoin de votre petit matériel pour être détendu, voici comment je fais : objectif numéro 1, la trace écrite.

1. Le cahier / classeur. On peut opter pour un cahier avec deux pages par élève, ou un classeur avec une pochette par élève. L'idée est de bien noter tous les détails administratifs, les coups de fil aux parents, les dispositifs mis en place, les moyennes et les récompenses à chaque trimestre. On peut aussi penser à y garder une trace des séances d’heure de vie de classe faites durant l’année.

2. La pochette rigide. Pour tous les documents à distribuer, à récupérer.
Pour ceux qui veulent un cahier déjà tout prêt et tout pensé, il y a le cahier Oxford tout exprès pour les professeurs principaux et ce qui est fait n'est plus à faire. 

 


Les temps forts du professeur principal
1. Organiser les premières semaines 
C’est le moment de la prise de contact, de la découverte de sa classe, de ses bons et de ses moins bons côtés. On fait connaissance avec son équipe pédagogique, on s’échange les coordonnées. On peut même, si on le sent, se coordonner, surtout en 6e, pour se mettre d’accord sur les codes couleur (« Madame, le titre, je l’écris de quelle couleuuuuur ? »), sur les rituels et sur les règles essentielles. On identifie les élèves repérés pour des PPRE, on les rencontre, on rencontre les parents et on met en place des dispositifs pour les aider. On informe l’équipe pédagogique des changements et des aménagements éventuels que cela demande.


2. Avant le conseil de classe 
La préparation avec les élèves : on organise une heure de vie de classe à cet effet. L’idée c’est que les élèves ne soient pas surpris par ce qui va être dit lors du conseil, qu’il aient la place pour s’exprimer et réfléchir à leur trimestre.


3. La préparation des synthèses

Elle prend du temps ! On peut s’aider des graphiques en toile d’araignée de Pronote quand on évalue par notes, ou faire un tableau à double colonnes : les matières qui ne posent pas de problèmes, et celles qui en posent.


4. Après le conseil de classe 
On organise une heure de vie de classe pour laisser les délégués faire le bilan et permettre aux élèves de se fixer des objectifs pour le trimestre suivant. Ces réflexions seront un bon point de départ pour le bilan de fin de trimestre.

 

À savoir sur les heures de vie de classe

Elles ne sont pas inscrites sur l’emploi du temps, elles sont payées en HSE (Heures Supplémentaires Effectives), si elles sont faites en dehors des heures d’enseignement. ( http://dev.snes.edu/L-heure-de-vie-de-classe.html ) Elles doivent être au nombre de dix durant l’année.
Elles sont organisées par le professeur principal, mais pas nécessairement dispensées par lui. Il peut faire venir des intervenants extérieurs, ou d’autres adultes de l’établissement (psyEN, infirmier, médecin scolaire…).

 

Juliette, prof de lettres au collège

 

Collège 6e 5e 4e 3e Lycée 2nde 1ère Terminale Bac Pro Texte Conseils de profs EtreProf

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème