Accueil
Accueil
Accueil

Dix raisons pour lesquelles vous ne supportez plus vos élèves au mois de décembre

En décembre, vous aimeriez une chose : faire cours sans élève. 10 raisons à cela que vous pourrez reprendre pour les rendez-vous parents ou de carrière. Très efficaces.

 

1. Parce que vous en êtes déjà à la sixième gastro-rhino-laryngito-grippe depuis septembre et qu'ils pourraient garder leurs miasmes !


2. Parce que vous avez beau mijoter des cours aux petits oignons depuis trois mois, ils continuent de vous regarder avec cet air de « j'm'en fous d' ton truc, c'est nase ! ».


3. Parce que Mohamed-Trésor s'appelle toujours Mohamed-Trésor et que vous en avez assez de buter sur ce prénom toutes les fois où il faut le reprendre à l'ordre.


4. Parce que, soi-disant, ils ne savent toujours pas où se trouve votre salle de classe au bout de trois mois et arrivent encore en retard, la bouche en cœur, en vous disant « Désolé pour le retard, Madaamme, on ne savait pas où était la salle ! »


5. Parce qu'ils vous demandent encore « Est-ce qu'on colle la feuille ? » ou « Le titre de la séance, il faut le souligner en rouge ou en bleu ? ».


6. Parce qu'à votre insu, ils vous ont transformé en quelques mois en machine à dire « Chut, chut, chut » toutes les cinq secondes et que ça vous prend même au resto avec votre chéri(e), en famille autour d'un scrabble, avec des potes autour d'un verre !


7. Parce que, clairement, ils hibernent pendant vos cours en mode sieste avec petite flaque de bave sur leur bureau et que vous aimeriez en faire autant.


8. Parce qu'ils viennent avec des plaids de canapé autour d'eux en classe et que vous vous voyez dire cette phrase hallucinante « Tu me retires cette couverture pour faire cours s'il te plaît. »


9. Parce qu'ils vous offrent des chocolats dont vous vous gavez allègrement (puisque de toute façon, vous n'arrêtez pas de boulotter pour tenir le coup jusqu'aux vacances) et qu'ils ne pensent pas aux cinq kilos que vous allez prendre.


10. Parce qu'ils ne vous offrent pas de chocolats...

Mais au fond, rappelez-vous comme ils sont formidables vos apprenants. Sûr qu'ils vont vous manquer dès le 27 décembre. Vous pouvez quand même donner vos raisons en commentaires...

 

Peggy, professeure de français au collège

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème