Accueil
Accueil
Accueil

9 étapes pour construire sa progression annuelle en français et comprendre à quoi elle sert !

Construire le document qui planifie vos cours sur toute l'année, ça fait l'effet d'une montagne à gravir en skate. Peggy vous propose donc une progression pour construire les progressions, plus précisément pour les profs de lettres . (Mais les autres, vous pouvez aussi y trouver des bonnes idées!)

 

La progression annuelle, cela peut faire peur… puisqu’il s’agit d’un document fait pour structurer TOUTE l’ année scolaire ! Oui, toute. Et, tout petit détail, c’est un document attendu lors de la visite de l’inspecteur·trice… Mais le point majeur, c’est qu’une fois faite, elle peut être un vrai guide dans les apprentissages à mener avec votre classe. Voici donc quelques pistes pour la construire efficacement.

 

Étape 1. Une progression annuelle, ça ressemble à quoi concrètement ?

Cela ressemble à ce qui vous parle. Cela dit, je ne vous cache pas qu’un tableau, c’est pratique. Vous pouvez y mettre en colonnes

  • le thème abordé, (parmi les thèmes du programme),
  • le titre de la séquence et sa problématique,
  • les supports employés,
  • les compétences travaillées,
  • le temps estimé pour chaque séquence.

Vous pouvez aussi y mettre d'autres informations : projet mené, lecture cursive… C’est une base de travail à adapter à votre sauce et qui permet d’avoir toutes les informations sous la main en même temps.

 

Étape 2 : Une progression ou des progressions ?

Vous adorez peut être les tableaux à 158 lignes… Mais comme vous aurez certainement plusieurs niveaux en charge, je conseille, pour plus de clarté de créer un tableau distinct pour chaque niveau. Vous comprendrez donc que la réponse selon moi est DES progressions.


Étape 3 : Avoir en tête le programme, c’est un bon début !

Avant de commencer à travailler concrètement à votre progression annuelle, il
Peut être bien utile de relire le programme du niveau choisi ainsi que les accompagnements. Vous pouvez aussi feuilleter les premières pages de plusieurs manuels pour voir quels choix ont été faits et de quelle manière.

 

Étape  4 : Mettre de l’ordre dans tout cela !

Une fois que vous aurez en tête les différentes instructions officielles, vous allez devoir choisir l’ordre des thèmes du programme à traiter dans l’année. La bonne nouvelle, c’est que vous êtes libre d’élaborer cet ordre comme bon vous semble. Mon seul conseil est donc de suivre un ordre qui a du sens pour vous, en fonction du cheminement pédagogique que vous souhaitez mettre en place avec vos classes.

Par exemple, en troisième, je préfère commencer par le thème« se raconter, se représenter » pour aller vers « dénoncer les travers de la société » car je trouve plus pertinent de se définir soi-même avant d'émettre une critique des autres. Bien
d'autres choix sont possibles évidemment.

 

Etape 5. Séance découpage : thème et séquence, c’est la même chose ?

La plupart du temps, un thème n'équivaut pas à une séquence. Il est préférable de
décliner chaque thème en plusieurs séquences. Sinon vous risquez de
produire des séquences très longues dans lesquelles les élèves peuvent s’enliser… Et vous aussi.


Étape 6 : On veut du détail !

Maintenant que vous savez dans quel ordre vous allez traiter le programme, (mais si, vous savez) il va désormais falloir vous pencher sur les séquences en elles-mêmes. Trois points essentiels pour le faire, dans l'ordre qui vous conviendra le mieux.

1. Quelle est la problématique de la séquence ? Bien entendu, il est difficile de poser
toutes les problématiques dès le début de l'année. Vous pouvez travailler aux
premières séquences puis vous laisser un peu de latitude pour la suite. Cela vous
permettra aussi de pouvoir interagir en fonction des profils et spécificités de vos
classes.
2. Quels documents seront employés ? Quelles lectures seront mises en place ? Vous
pouvez sélectionner ce qui vous intéresse dans plusieurs manuels, choisir selon
certains goûts personnels, suivre un manuel précis.
3. Quelle compétence dominante sera mise en avant ? Il est intéressant de travailler par
compétence dominante (ce qui n'exclut pas d'aborder ponctuellement dans la
séquence des compétences secondaires) car cela donne un axe fort. Vous pourrez
ainsi balayer plus efficacement sur l'année les attendus en matière d'apprentissages.

 

Étape 7 : Et les points de langue dans tout ça  ?
Je vous conseille de penser, sur une feuille à part, à une organisation globale des
points de langue pour construire un ordre cohérent. En effet, il paraît peu pertinent, par
exemple, avec des élèves de cinquième, de traiter les constituants facultatifs de la phrase si
l'on n'a pas encore vu les constituants obligatoires. Cette étape vous apportera une vision
d'ensemble synthétique. Une fois réalisée, vous pourrez placer les points de langue dans
vos séquences en fonction des objectifs visés et des supports utilisés.

 

Étape 8 : Top chrono !

Sans vouloir établir un temps alloué à chaque séquence à la minute près, évaluer un temps pour chaque séquence permet de ne pas se retrouver acculé par quantité de points en fin d'année. Dans cette estimation, songez à prendre en compte les moments d'évaluation, de correction, de projet si vous en menez. De café et de thé aussi.

 

Étape 9 : On travaille la souplesse.

Comme nous venons de le voir, la progression annuelle est un plan de travail. L’idée est donc bien sûr de s’y tenir mais pas de façon rigide ! Vous serez probablement amené à faire évoluer votre progression annuelle en fonction des caractéristiques de vos classes, de conversations pédagogiques avec vos collègues, d’un retard pris pour diverses raisons... Il faudra donc l'adapter au fil des mois… et ce n’est pas grave !

 

« EN BREF »

– Relisez les programmes et feuilletez les manuels avant de vous lancer. On ne fait pas toujours ce qu’on veut que voulez vous !
– Le tableau est votre allié.
– Choisissez l'ordre des thèmes du programme puis pensez les différentes séquences à
l'intérieur de chaque thème.
– Réfléchissez à une répartition cohérente des différents points de langue.
– Estimez le temps de travail pour chaque séquence mais adaptez-vous aux situations que vous rencontrez !

 

Peggy

Maternelle Elémentaire Collège Lycée

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème