Accueil
Accueil
Accueil

Astuces pour lutter contre le stress - Mieux s'organiser - 3/4

 

Les situations qui nous stressent sont parfois consécutives à un manque d’outils pour gérer une charge de travail objectivement très importante pendant certaines périodes. Si la relaxation ou d’autres méthodes peuvent vous aider à apaiser vos émotions et vos réactions au stress, il paraît néanmoins impératif de travailler prioritairement à l’organisation du travail pour faire en sorte que le stress (ou une partie de celui-ci) se tarisse à la source.

Astuce n°13 : gérer le flux d'activité avec la méthode GTD

Certaines méthodes d’organisation du travail peuvent être très intéressantes pour s’organiser et reprendre le contrôle. La méthode GTD de David Allen permet justement de gérer le flux de choses à faire pour agir plus sereinement et efficacement au quotidien. Cette méthode est assez simple, mais nécessite de prendre un peu de recul en dégageant un moment pour faire le tri dans toutes les choses que vous avez à faire. Pour découvrir cette méthode, vous pouvez consulter les ressources suivantes :

Astuce n°14 : s'organiser avec un bullet journal

Le bullet journal est un système d’organisation personnalisé qui vous permet à la fois de planifier vos objectifs et suivre vos différents projets. Il permet à la fois de gérer sa productivité et de tout inscrire dans un carnet qui vous suivra pour une année complète.

Pour savoir comment créer votre bullet journal, nous vous invitons à consulter les références suivantes :

Astuce n°15 : planifier son travail en explorant tout ce qu'il reste à faire

Pour mieux gérer le stress par rapport à un projet donné, on peut aussi s’attaquer directement à l’organisation de celui-ci. On peut par exemple utiliser le diagramme du « comment » pour détailler tout ce qu’il y a à faire en amont et pour réfléchir à la manière dont on va concrètement pouvoir atteindre l’objectif fixer et passer cette période difficile. Une fois que toutes les actions ont bien été identifiées, on peut créer un tableau de bord ou un plan d’action plus précis qu’il suffira de suivre pour atteindre ses objectifs. Cette démarche évite d’avoir à réfléchir à « comment faire les choses » au moment même où il faut les faire et enlève une certaine pression dans une période chargée comme la rentrée. Pour découvrir cette démarche en détails, je vous invite à consulter l’article suivant :

Astuce n°16 : se recentrer et faisant une chose à la fois

La meilleure manière de gérer le stress quand on a de multiples choses à faire est de faire les choses les unes après les autres. En effet, on est bien moins efficace lorsque l’on passe très vite d’une tâche à une autre et qu’on essaye de faire plusieurs choses en même temps. On finit même par perdre un temps précieux car il faut quelques instants au cerveau pour se reconcentrer lorsque l’on passe d’une activité à une autre. Consacrez donc du temps à chaque tâche et faites les choses de manière séquentielle. L'article suivant donne des clés poru organiser vos sessions de travail :

Pensez également à faire des pauses et à réserver du temps dans vos journées pour des activités de détente. Celles-ci ne sont pas optionnelles et vous permettrons au contraire d’être plus productif•ve et de gagner du temps, tout en diminuant drastiquement votre stress. FAITES UNE PAUSE ON A DIT !

Astuce n°17 : échanger et parler de votre stress

Parler à une personne de confiance des situations stressantes en nommant bien les émotions ressenties et les facteurs qui nous stressent peut être une bonne manière d’extérioriser les choses et de prendre une saine distance par rapport ces situations.

Astuce n°18 : mettre les choses par écrit

De la même manière que l’on peut verbaliser ses difficultés à l’oral, on peut également rédiger une lettre qui décrit la situation stressante qui nous préoccupe et ce qu’on a ressenti à cette occasion. On pourra ensuite déchirer ou jeter cette lettre. Ainsi on prend le temps de décrire la situation et de mieux la comprendre, tout en l’externalisant. Le fait de se débarrasser du texte dans un deuxième temps permet symboliquement de « passer à autre chose ».

Astuce n°19 : imaginer le pire ( mais si. ça peut même être drôle)

Que ce soit par écrit ou simplement en réfléchissant à haute voix, imaginer le pire permet souvent de relativiser la gravité de la situation à laquelle nous faisons face. Si cela ne s'appliquera pas à toutes les situations et pour tout le monde, cette technique reste néanmoins intéressante dans bon nombre de cas. Lorsque l'on stresse par anticipation (c'est-à-dire lorsque l'on appréhende une situation), "tirer le fil" en imaginant ce qui arriverait si tout se passait mal permet de constater que les conséquences d'un échec total (et improbable) ne seraient pas si horribles que ce qu'on aurait pu imaginer. 

Astuce n°20 : visualiser le meilleur

A l'inverse, on peut visualiser ce qui se passerait si la situation qui nous stresse se déroulait finalement de manière parfaite et sereine. Se projeter dans l'avenir, une fois la situation stressante passée et vos objectifs atteints, peut réellement vous remobiliser et vous aider à atteindre vos objectifs, et donc à vous éviter un stress envahissant. 

L'article ci-dessous, centré sur la visualisation et les projets, peut également s'appliquer aux situations stressantes (la méthode reste la même) :

 

Ça va mieux ? Mais si, ça va mieux !

Bastien