Accueil
Accueil
Accueil

Commandes malignes : 5 questions à se poser avant de finaliser vos commandes

En fin d'année , on doit aussi penser début d'année... et préparer sa classe pour la rentrée prochaine. Et cela passe par la case " commandes". Avant de cliquer sur le bouton "valider" de nos commandes, et même si ça fait partie des 10 000 urgences urgentes de la fin de l'année, ça serait bien de prendre le temps... Au risque sinon de s'enfermer dans une pédagogie ou de subir quelques problèmes pendant l'année, une fois notre budget annuel dépensé.

Voici 6 questions à regarder de près pour vous aider à penser et optimiser votre liste de commandes.

 

Question n°1 : Le vintage c'est très tendance... alors pourquoi pas dans la classe aussi ?!

Pour commencer à otpimiser votre budget et limiter les dépenses, sachez qu'il existe souvent dans les placards du fond de la classe, de la bibliothèque ou même de la réserve dont vous n'avez jamais entendu parler, des séries de cahiers ou du matériel divers, commandé en trop et dont personne ne se souvient ! J'ai trouvé comme ça des séries de gommes, de règles, de stylos, de cahiers, des microscopes ou plein d'autres trésors que j'ai été bien contente de ne pas avoir à recommander pour m'acheter plutôt le super jeu pédagogique ou le globe de ma classe. Alors hop ! C'est parti pour les fouilles archéologiques de votre établissement ! Et bonus supplémentaire, parfois on trouve des objets insolites d'un autre âge et ça peut servir pour faire une "leçon de choses" à nos élèves en mode reconstitution historique ! Genre un magnétoscope. Ah pardon, vous l'utilisez encore...

 

Question n°2 : Sur place ou à emporter ?

Bah oui ! Vos corrections, vous les "consommez" dans votre établissement ou chez vous ? Parce que ça va avoir une influence sur le poids de votre cartable ! Perso, je me déplace en vélo, j'opte pour des feuilles de classeur dès que je peux ou j'organise mes cahiers et leur rotation pour ne pas passer mes nuits ou mes aurores à l'école. Et ça, c'est maintenant que ça se décide ! Alors avant de tout commander, je vous propose de vous projeter dans le quotidien et faire des choix qui ressemnlent à votre vie! (horaires d'arrivée et départ, lieux de corrections, fréquence du retour aux parents pour signature, dans quels cahiers vous mettrez les leçons à travailler et emmener après chaque cours par vos élèves,quel poids de cartable ça va leur faire sur le dos, etc...)

 

Question n°3 : Avec ou sans vie sociale ?

Et oui, si vous passez tout votre temps à la photocopieuse, vous n'aurez plus le temps d'aller au yoga ou de prendre un verre avec les copains ! Ça, ça se pense aussi au moment des commandes. Est-ce que vous réinventerez tout au fur et à mesure ou est-ce que vous avec trouvé le manuel ou le fichier qui vous permet de préparer rapidement et efficacement vos cours, en tenant compte de tous les élèves et de leurs besoins spécifiques ? Mon astuce : j'investis beaucoup d'énergie et de temps dans le choix de mes manuels ou fichiers (ou à les construire moi-même à partir du best-of des exercices et progressions de l'année passée) pour ne pas réinventer 1000 remédiations de mon chapeau en cours d'année quand je suis dans le rush, ou pour ne laisser personne sur le carreau. Donc même si je fais des fichiers maisons, il me faut des feuilles cartonnées, des feuilles de couleur et des baguettes à spirales pour relier le tout... Hop, à ajouter à votre panier !

 

Question n°4 : Chacun pour soi ou tous pour un ?

Selon qu'on favorise l'émulation, la coopération et la co-construction... ou non, le choix des supports et manuels va s'en ressentir et c'est maintenant que ça se joue pour gagner un temps précieux tout au long de l'année. Puisqu'il n'existe pas de manuel parfait, on peut équiper la classe d'un panel de manuels sympas. Je m'explique : plutôt que de prendre 1 série de 30 manuels ou fichiers identiques, il est intéressant de commander par exemple 4 séries de 8 manuels ou fichiers différents pour travailler par groupes de 4 et avoir des approches complémentaires de la même leçon. Cela sera matière à discussion et réflexion et les enfants pourront choisir leurs exercices d'entrainement dans l'un des 4 fichiers... C'est quand même plus simple de partir de l'existant plutôt que de tout construire au fil de l'eau, au moins au départ.

 

Question n°5 : Monochrome de Whiteman ou Arc-en-ciel psychédélique ?

Les couleurs c'est joli sur les murs de la salle, c'est sûr... (Surtout s'ils sont tout délabrés) Mais pour aider tous les élèves qui ont du mal à se repérer dans leurs supports de cours et dans les affichages et à s'en servir "pour de vrai", on peut leur donner un coup de main en donnant des repères fixes et cohérents grâce à un code couleur des affichages. Par exemple : sur fond bleu pour les maths, sur fond rouge pour le français, sur fond vert pour la géographie... et si en plus on assortit les couleurs des papiers affiches aux couleurs des cahiers, c'est Byzance ! Que de temps de gagné pour rendre nos élèves autonomes dans l'utilisation des outils de la classe ensuite !

 

Bon et puis si vous n'avez pas la main sur grand-chose en matière de commandes, il reste toujours le lâcher prise ! Avec un bout de carton et un bout de ficelle on fait souvent bien plus de miracles qu'avec des fichiers tout rutilants ou une tablette numérique par élève ! C'est souvent face à des galères matérielles et des contraintes désagréables que j'ai trouvé les idées pédagogiques les plus efficaces et créatives ! Quand on n'a pas de budget, on a des idées ;o)

 

Sara,

PE dans le 92, auteure de la chaine youtube Ca y est, j'ai compris !

 

Pratique Développement personnel et professionnel Maternelle TPS PS MS GS Elémentaire CP CE1 CE2 CM1 CM2 ASH Texte Conseils de profs

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème