Accueil
Accueil
Accueil

La vie sociale d'un prof au mois de mai en 10 points

Rappelez vous. Avant les vacances de Noël vous pensiez au joli mois de mai en vous disant que les jours fériés et le soleil vous aideraient à équilibrer vie pro et vie perso. Nous sommes aujourd’hui au mois de mai. Et c’est plus moche que joli à voir … Surtout concernant votre vie sociale. Pour être sûr que vous en soyez bien conscient, on vous le rappelle en 10 points.

  1. Ma vie sociale ? Quelle vie sociale ? Je n’ai plus d’amis de toute façon.
  2. Ou alors elle se résume au bonsoir du boulanger, entre le moment où je quitte l’école et celui où je rentre chez moi corriger les cahiers / copies.
  3. En fait, mes seules sorties sont des sorties scolaires.
  4. Sinon, j’évalue et je corrige. J’évalue en mangeant. Je mange en corrigeant.
  5. Et autrement, je suis avachi sur mon canapé devant une série ou je dors. Surtout, dépenser le moins d’énergie possible.
  6. Et ne pas penser à ce que mes amis font sans moi. Ou alors imaginer qu’ils s’ennuient à mourir.
  7. Mais au fond de moi je sais qu’ils chantent les jours de fériés de mai, qu’ils dansent le soleil et savourent leurs mojitos en terrasse. 
  8. Pendant que je me tape 328 copies du bac blanc sur « une œuvre d’art est-elle nécessairement belle ».
  9. Et que quand je m’autorise une respiration à ma fenêtre je me sens coupable et j’ai l’impression de perdre du temps.
  10. Sinon ça va hein. Heureusement j’adore mon métier. Et ça va, juillet c’est dans 45 jours. Bon chance.

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème