Live - Faire classe dehors pour un printemps aéré et pédagogique
Je M'INSCRIS
Je M'INSCRIS

6 stratégies d'apprentissage à partager avec ses élèves

Julia
22 octobre 2020 17:37
5 mn

Avez-vous déjà dit à vos élèves d'étudier pour un examen ? Leur avez-vous déjà appris ce qu'était véritablement étudier ? Il s'avère qu'étudier peut être enseigné. 

Nous explorerons ici six stratégies d'apprentissage fondées sur la recherche en psychologie cognitive et synthétisées par Yana Weinstein et Megan Smith sur leur blog. Intégrer ces stratégies dans notre enseignement et apprendre à nos élèves à les utiliser par eux-mêmes leur permettra d'apprendre de manière plus efficace et durable. Ces stratégies peuvent être utilisées (voire combinées) dans différentes situations, également dans l'enseignement à distance !

1. La pratique espacée

Espacez vos apprentissages et révisions dans le temps

Beaucoup trop d'élèves attendent la veille d'un examen pour étudier. De même que nous, enseignants, attendons souvent la veille d'un examen (ou quelques jours) pour les faire réviser. Lorsqu'un nombre suffisant d'élèves obtiennent de bons résultats à l'examen, on estime qu’ils ont bien appris leur leçon. Mais quelques semaines plus tard, la plupart de ces informations ont disparu de leur mémoire. Pour être plus durable, un apprentissage ne doit pas être réalisé en une seule fois mais à plusieurs reprises au fil du temps. 

Distribuer l'apprentissage dans le temps revient à redécouvrir de nouveau des informations que l'on aurait oublié. Ce mécanisme aide à renforcer notre mémoire. C'est un peu contre-intuitif, mais on doit oublier pour apprendre (et donc s'en souvenir).

Vous pouvez aider vos élèves à appliquer cette stratégie en les aidant à créer un rétroplanning de travail pour planifier la manière dont ils réviseront des parties de leur cours, en consacrant chaque jour des petits temps de classe pour la révision. Dans les deux cas, prévoyez d'inclure les concepts actuels ET du contenu déjà appris, telle une "spirale".

2. La pratique de récupération

Entraînez-vous à vous souvenir des informations sans l'aide de matériel

Beaucoup de personnes pensent qu'il suffit de relire des notes, des manuels ou autres documents pour “étudier”. Mais le fait d'avoir l'information sous les yeux ne nous oblige pas à la récupérer de mémoire ; au contraire, cela nous donne l'illusion que nous savons quelque chose. Le fait de se rappeler des informations sans support nous aide à les apprendre beaucoup plus efficacement.

Petit exercice pratique : rangez votre matériel dans votre sac/tiroir puis écrivez, dessinez ou décrivez à voix haute l'ensemble de votre matériel caché en essayant d'être le plus complet possible, puis vérifiez l'exactitude de votre liste. 

Apprenez aux élèves à faire pareil pour leurs apprentissages : demandez-leur de ranger tous leurs cahiers et tous leurs livres, puis demandez-leur d'écrire tout ce qu'ils savent sur un terme ou un sujet particulier, ou de partager leurs réflexions dans une discussion à deux. Une fois l’exercice terminé, demandez aux élèves de vérifier leur compréhension en revoyant leur cours et en discutant des erreurs. Une fois qu'ils ont appris à faire cela à l'école, ils peuvent ensuite l'appliquer à la maison.

3. L’élaboration

Expliquez et décrivez les idées avec beaucoup de détails

Cette stratégie demande aux élèves d'aller au-delà du simple rappel d'informations et de commencer à établir des liens dans le contenu. Les élèves doivent se poser des questions ouvertes sur le contenu, répondre de manière aussi détaillée que possible, puis vérifier leur cours pour s'assurer que leur compréhension est correcte.

Vous pouvez établir des liens entre les idées que vous essayez d'apprendre et relier les informations à vos propres souvenirs d'expériences ou à la vie quotidienne. Vous pouvez repérer les similitudes, les différences entre deux idées. Plus vous aurez connecté une idée à d'autres, plus il sera facile de s'en souvenir.  

On peut appliquer cette stratégie en organisant de brèves discussions en classe où ce genre de questions seront proposées aux élèves. Dans un premier ils peuvent utiliser leurs cahiers, leurs outils mais l’objectif est de réussir à leur poser des questions et à y répondre sans avoir ce matériel sous les yeux.

4. L’entrelacement

Passez d'une idée à l'autre pendant que vous étudiez

Le bon sens nous dit que, pour apprendre une compétence, il faut la pratiquer encore et encore. Bien que la répétition soit essentielle, la recherche indique que nous apprendrons plusieurs compétences en même temps. C'est ce qu'on appelle l'entrelacement.

Par exemple, vous décidez de proposer plusieurs problèmes de mathématiques. Ce qui est assez typique, c'est d’en proposer 5 ou 10 du même type de problème. Au lieu de faire cela, essayez différents problèmes dans des ordres différents. Ainsi, si les élèves apprennent à calculer l'aire d'un triangle, au lieu de leur faire faire 10 problèmes avec des triangles, demandez-leur de faire un triangle, puis un cercle, puis un triangle, puis un carré.

Les élèves feront probablement davantage d'erreurs, mais ils apprendront aussi quelque chose de très important, à savoir comment choisir une stratégie particulière de résolution pour chaque problème, au lieu de répéter de manière automatique l'application d'une stratégie.

Lorsque vous planifiez des exercices pour les élèves, résistez à la tentation de leur faire répéter exactement le même processus plusieurs fois de suite. Au lieu de cela, demandez-leur d’en faire quelques-uns du nouveau processus appris, puis d'intégrer d'autres compétences, de sorte que le comportement répétitif soit interrompu et que les élèves soient obligés de réfléchir de manière plus critique. Expliquez cette stratégie aux élèves afin qu'ils puissent appliquer l'entrelacement dans leur travail personnel.

5. Les exemples concrets

Utilisez des exemples spécifiques pour comprendre les idées abstraites

La plupart des enseignants utilisent déjà cette stratégie dans leur propre enseignement ; c'est une partie naturelle de l'explication d'un nouveau concept. Mais ce que nous ne faisons pas nécessairement, c'est aider les élèves à élargir leur compréhension en leur proposant des exemples de leur propre vécu.

On peut appliquer cette stratégie en utilisant des exemples concrets lorsque l'on enseigne des concepts abstraits, puis en demandant aux élèves de trouver les leurs, en corrigeant les exemples qui ne sont pas tout à fait corrects et en cherchant à en savoir plus. Encouragez-les à poursuivre cette pratique lorsqu'ils étudient.

6. Le double codage

Combinez les mots et les images

Lorsque des informations nous sont présentées, elles sont souvent accompagnées d'un visuel : une image, un tableau ou un graphique, ou un organisateur graphique. Lorsque les élèves étudient, ils doivent prendre l'habitude de prêter attention à ces visuels et de les relier au texte en expliquant ce qu'ils signifient avec leurs propres mots. Ensuite, les élèves peuvent créer leurs propres visuels des concepts qu'ils apprennent. Ce processus renforce les concepts dans le cerveau par l’utilisation de deux voies différentes, ce qui permet de les retrouver plus facilement par la suite.

Vous pouvez avoir une infographie, une bande dessinée, un diagramme, un organisateur graphique, une chronologie, tout ce qui a un sens pour vous, à condition de représenter l'information à la fois avec des mots et avec des images.

En classe, attirez régulièrement l'attention des élèves sur les visuels utilisés dans les manuels scolaires ou dans vos propres présentations. Demandez-leur de se les décrire les uns aux autres et d'établir des liens avec ce que vous apprenez. Ensuite, demandez aux élèves de créer leurs propres visuels du contenu pour le renforcer davantage. Rappelez aux élèves d’utiliser cette stratégie lorsqu'ils étudient à la maison.

Tirer le meilleur parti des stratégies

2 conseils sur la manière de maximiser ces stratégies d'apprentissage :

  1. Combinez-les. Ces stratégies ne fonctionnent pas nécessairement de manière isolée. Vous pouvez espacer vos exercices de récupération et, lorsque vous les pratiquez, essayez de vous souvenir d'exemples concrets, d'élaborer ou d'esquisser un concept. Lorsque vous vous exercez à la récupération, vous pouvez entrelacer différents concepts.
     
  2. Intégrez-les dans le vocabulaire de votre classe. Si vous utilisez simplement ces stratégies dans votre enseignement, vous constaterez une amélioration. Mais si vous expliquez réellement la recherche aux élèves, que vous leur apprenez la terminologie et que vous utilisez cette terminologie dans votre enseignement ("D'accord, nous allons passer quelques minutes sur la pratique de récupération."), les élèves comprendront mieux pourquoi vous faites ce que vous faites, et ils seront plus enclins à emporter ces compétences avec eux dans leurs futurs cours.

 

Librement inspiré de l'article https://www.cultofpedagogy.com/learning-strategies/

:

45 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil