Des fiches à télécharger pour s'outiller toute l'année !
En savoir plus
En savoir plus

4 astuces pour intégrer les CPS à son enseignement

Marie Bolle-Besançon
24 novembre 2023 17:15
5 mn

Comprendre et cultiver les compétences psychosociales (CPS) en classe est essentiel pour le développement holistique de nos élèves. En parcourant ce chemin de l’enseignement (semé d’embûches !), je me suis vite rendu compte que les CPS sont bien plus que de simples compétences sociales pour bien vivre ensemble. 

Vous avez tous connu ou vu, comme moi je suppose, deux enfants se chamaillant ou se tapant pour un jeu, un petit frustré de ne savoir faire ses lacets, mais aussi un enfant venant faire un câlin à un autre parce que celui-ci est triste, un groupe réussissant à construire une immense tour de kaplas dans la cour, etc. Les CPS sont donc LA clé de l'épanouissement émotionnel, social et de la réussite académique de nos élèves. Et comme le dit le célèbre adage, "pour réussir dans la vie, mieux vaut avoir la clé que rester enfermé dehors" !

Je vous propose 4 conseils essentiels pour intégrer avec succès les CPS dans votre salle de classe. Ils vous aideront à comprendre pourquoi les CPS sont si cruciales, comment les développer et même comment les enseigner... Préparez-vous à découvrir comment ces compétences peuvent ouvrir de nouvelles portes à vos élèves et favoriser leur épanouissement, à tous les niveaux !

Conseil 1 - Bien connaître les CPS et le développement cognitif des enfants

Comprendre le développement cognitif des enfants (et adolescents) est essentiel pour promouvoir les compétences psychosociales, car les deux domaines sont étroitement liés.

ressources complémentaires

Les compétences psychosociales se réfèrent à un ensemble de compétences cognitives, émotionnelles, et sociales qui permettent aux individus de s'adapter à leur environnement, de gérer leurs émotions, de résoudre les conflits, et de prendre des décisions appropriées. Ces compétences sont un élément clé du développement cognitif des enfants. Elles sont souvent des précurseurs du succès à l'école et dans la vie en général, et sont un prédicteur de leur réussite académique.

Pour comprendre en profondeur les CPS et leur impact sur le développement cognitif des enfants, vous pouvez dévorer le rapport de Santé publique France. Ce document en offre une définition claire, les catégorise de manière pertinente et explore leur intégration dans les politiques publiques, notamment dans le domaine de l'éducation.

pistes d'action

Conseil 2 - Proposer des séances spécifiques pour travailler les CPS

Avant de commencer, déterminez les besoins spécifiques de vos élèves en matière de CPS : ils varient en fonction de l'âge, du niveau de développement et des circonstances individuelles. Par exemple, les élèves plus jeunes peuvent nécessiter davantage de soutien pour développer leur empathie, leur gestion émotionnelle et leur communication, tandis que des élèves plus âgés pourraient se concentrer sur la résolution de problèmes, la prise de décisions et la gestion du stress. 

Pour les deux premières périodes de l’année, j’ai repris la synthèse de SPF pour cibler les trois compétences à développer en priorité avec ma classe de maternelle et ce sera : identifier et exprimer ses émotions, les réguler, développer sa capacité d’écoute empathique. Ce ne sont pas tout à fait les mêmes que l’année dernière !

pistes d'action

Impliquez activement vos élèves dans le processus. Encouragez-les à réfléchir sur leurs propres compétences psychosociales, à identifier leurs points forts et leurs domaines à améliorer. Vous pouvez aussi informer les parents des objectifs et des avantages des séances de développement des CPS. Encouragez le soutien à la maison pour renforcer les apprentissages en classe.

En mettant en œuvre ces séances spécifiques, vous améliorez le bien-être émotionnel de vos élèves, vous les aidez à devenir des individus mieux préparés pour réussir tant sur le plan académique que dans leur vie personnelle.

pistes d'action

Conseil 3 - Renforcer les CPS au quotidien avec des postures

L'intégration des CPS ne se limite pas à des séances spécifiques. Vous pouvez aussi adopter des attitudes éducatives bienveillantes au quotidien pour renforcer ces compétences. Par exemple, développez une gestion directe des conflits. Dans ma classe, j’interviens immédiatement à chaque conflit, même petit. (Oui, ça peut paraître long au début, car il y en a beaucoup… Mais cette intervention rapide permet de diminuer rapidement leur nombre, puisque les enfants comprennent très vite que vous interviendrez rapidement !). 

L'objectif ici est de désamorcer rapidement la situation, en aidant les élèves à exprimer leurs émotions et à identifier le problème à résoudre. En agissant rapidement, je préviens ainsi l'escalade des conflits et favorise une communication ouverte entre mes élèves. Je les encourage aussi à verbaliser leurs sentiments. En parallèle, je les aide à identifier la source du conflit : est-ce un malentendu, des attentes divergentes, ou des préoccupations légitimes ? Comprendre la cause sous-jacente du conflit est crucial pour le résoudre de manière constructive. 

De cette manière, mes élèves apprennent à gérer leurs émotions, à développer leur empathie, à communiquer de manière respectueuse et à trouver des solutions collaboratives. Je vous l’explique  en détails ici.

pistes d'action

Conseil 4 - Intégrer les CPS dans l'enseignement des matières

Intégrer les CPS dans l'enseignement des matières est une approche pédagogique puissante. Elle renforce la pertinence des apprentissages pour les élèves, tout en les aidant à développer des compétences essentielles pour leur vie quotidienne. Voici comment cela peut être généralisé dans différentes matières :

  • En mathématiques : 

Les mathématiques exigent la résolution de problèmes, la pensée critique et la persévérance. On peut y intégrer les CPS en encourageant les élèves à travailler en groupe pour résoudre des problèmes complexes. Cela favorise la collaboration, la communication et la gestion de la frustration lorsqu'ils font face à des défis mathématiques.

  • En sciences : 

Les sciences encouragent la pensée scientifique, la curiosité et l'esprit critique. Les élèves peuvent développer leurs compétences en communication en présentant leurs recherches, en expliquant des concepts scientifiques à leurs pairs, et en participant à des débats sur des sujets scientifiques controversés.

  • En français :

On peut aussi y intégrer le développement des CPS. En voici un exemple précis en sixième pour lutter contre le harcèlement (pHARe) avec Le jeu des 3 figures.

pistes d'action

Pour clore cette exploration des compétences psychosociales, imaginez ces quatre conseils essentiels comme le sésame pour ouvrir la porte à un monde d'opportunités pour vos élèves et pour vous ! Épanouissement, plaisir et réussite académique seront les maîtres-mots. Plongez dans l'action et n’oubliez pas que votre salle de classe est le terrain où les rêves prennent vie !

 

Marie Bolle-Besançon, professeure des écoles depuis 2003, titulaire d'un DU en neuroéducation, membre de l’association AFSC

:

13 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil