L’AUTORITÉ À L'ÉCOLE : MODE D'EMPLOI - Inscrivez-vous pour assister au direct le 15 janvier !
je m'inscris
je m'inscris
Pratique

Au secours, mes élèves ne savent pas prendre de notes !

5 MIN
Lulla
31 décembre 2019 15:29

C’est dingue, vous n’en revenez pas : vos élèves arrivent au lycée sans savoir prendre des notes de cours ! En plus ça s’agite dans la classe, car il y a :

  • ceux qui vous disent : “Madame, vous pouvez répéter ?” (c’est reparti pour un tour ou plus !),
  • ceux qui comptent sur le voisin pour recopier,
  • celui du fond de la classe qui abandonne et préfère piquer un petit roupillon.
     

Évidemment, vous risquez de vous énerver et de lancer : “Je ne vois pas comment je vais pouvoir finir le programme avec des élèves qui n’ont pas les compétences pour suivre dignement mon cours !"

Quels choix s’offrent à vous ?

  • Continuer à leur dicter le cours en espérant qu’ils arrêtent de vous faire répéter chaque phrase. Ils apprendront plus tard en classe de Première, à la fac (un prof va bien s’y coller un jour). Mais c’est d’un ennui... Et côté apprentissage de l’autonomie ce n’est pas le mieux.
  • Refuser de jouer au perroquet et continuer vaillamment à faire cours. Advienne que pourra ! Cependant une petite voix intérieure vous dit que ce n’est pas très éthique de travailler seulement pour ceux qui suivent (pas très nombreux) et puis au fur et à mesure que l’heure passe, le niveau de bruit augmente dangereusement (vu qu'ils décrochent les uns après les autres).
  • Décider de leur apprendre à prendre des notes, mais vous ne savez pas comment faire pour que cela soit efficace et si possible pas trop chronophage.

 

Alors profitez de mon expérience (25 ans, c'est pas mal !) et inspirez-vous de ma petite méthode qui a fait ses preuves dans mes classes de lycée (je ne suis pas toujours très modeste, j’avoue).

 

1) Première étape

Je commence par les faire réfléchir sur le sens de l’école, sous forme de débat par exemple. L’idée est qu’ils comprennent que l’école est censée leur permettre de penser par eux-mêmes (et pas seulement apprendre des trucs qu’ils vont oublier très vite). Or recopier ce que le professeur a dit ou écrit sur son PowerPoint fait au mieux fonctionner leur main et leur mémoire (pour un temps très très court) mais pas leur capacité de réflexion.
Une fois que la majorité adhère à ma proposition, je leur précise que notre objectif prioritaire des deux prochains mois sera d’apprendre à prendre des notes. Et c’est parti !


2) Deuxième étape

Je leur annonce que je vais exprimer 3 fois la même idée avec des mots différents (histoire qu’ils fassent marcher leur intelligence plutôt que leur mémoire) : 

  • La 1ère fois, ils n’ont pas le droit de noter quoi que ce soit, juste d'écouter et réfléchir au sens de mes paroles.
  • La 2e fois, ils en profitent pour reformuler dans leur tête ce que j’ai dit (passage obligé vers une compréhension réelle).
  • La 3e fois, ils notent avec leurs propres mots en utilisant autant d’abréviations/signes (flèches par exemple) qu’ils le désirent.
     

Au départ, toutes les 10 minutes, je demande à 3 élèves de lire ce qu’ils ont écrit et à d’autres de porter un jugement constructif. Évidemment ça prend du temps, mais c’est pour la bonne cause ! 

 

3) Qu'est-ce que cette méthode a changé dans ma classe ?

Au bout de 2 mois, la grande majorité s’en sort bien. C’est vrai, il y a toujours quelques récalcitrants à ma méthode : ceux qui croient que seul le prof est un être doué de raison (hélas, pas toujours dans mon cas, vu mon étourderie pathologique) ou bien ceux qui hésitent à s’y mettre. 
Pourtant, pas question de revenir à la dictée bête et méchante malgré leurs supplications. Je tiens le cap et je les invite à expliquer ce qu’ils ont compris en les aidant un peu. Une fois que c’est le cas, je leur donne quelques minutes pour noter (en limitant le nombre de mots utilisés) et en utilisant le maximum d’abréviations/signes/pictogrammes (+, =, →,…). Leur prise de notes (la plus courte possible) doit leur permettre de reconstruire des phrases correctement en employant les mots clés mais expliqués à leur sauce.
Surtout, j’use et abuse du renforcement positif ("Tu as très bien compris, tu peux le noter"…). Pas la peine quand même de tomber dans la gnangnantise “C’est bien mon chéri, tu es très doué, tu auras une image à la fin de l’heure."

En plus, cette méthode les pousse à sortir de la routine (et nous aussi au passage !) et à vraiment utiliser les capacités de leur cerveau (je vérifie que je comprends avant de noter). Et ils en redemandent !

 

4) Les questions qu'on se pose avant de se lancer

 

"C’est bien joli mais ça prend un temps fou”

Oui au début, mais après on gagne en efficacité. Ils sont beaucoup plus concentrés en cours et donc réfléchissent bien plus. Et moi je me fatigue moins (ouf !) et j’ai enfin l’impression de les rendre plus autonomes.

 

"Et le programme alors ?!” 

À quoi ça sert de faire le programme s’ils ne sont pas capables de réfléchir à ce qu’ils ont écrit dans leur cahier ? La qualité avant la quantité, c’est mon mantra!

 

"Je préfère qu'ils notent scrupuleusement mon cours plutôt que les laisser faire seuls (et d'écrire des bêtises)” 

Alors là, je crois que vous vous mettez le doigt dans l’œil. Rien ne garantit que les élèves n’ont pas oublié un mot essentiel ou qu’ils ne l’ont pas remplacé par un autre (changeant de ce fait le sens de la phrase). Finalement ils risquent d’apprendre sans comprendre… J’ai pu vérifier souvent cela en séance de coaching scolaire. Résultat : réviser le cours devient un vrai casse-tête et le résultat est souvent déprimant (les bonnes notes ne sont pas au rendez-vous) ! Pas top…

Alors, vous tentez l’expérience ? Apprenez-leur à prendre des notes, vous vous fatiguerez moins et les élèves vous le rendront bien. C’est sans danger, promis !

 

Marie-Laure Fléchelles, enseignante dans un établissement Soins-Etudes (accueillant des élèves décrocheurs) et coach scolaire (chaquepas.fr).

Ecrit par
Lulla
31 décembre 2019 15:29
POUR ALLER PLUS LOIN
LA BOITE À OUTILS EVALUATION

S'outiller & s'inspirer à son rythme, pour faire des évaluations un véritable outil d'apprentissage

S'INSCRIRE GRATUITEMENT

Saisir les enjeux grâce à un appui théorique

Mettre en place à l'aide d'outils pratiques

Enrichir sa pratique avec une sélection d'inspirations


utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil

Vos sujets préférés dans votre boîte mail ! Tous les samedis matins, recevez des ressources adaptées à votre niveau de classe.