Des ateliers tout l'été pour préparer votre rentrée
Je découvre
Je découvre
Pratique

La gestion des conflits en maternelle - la Communication Non Violente dès le plus jeune âge

Quitterie Chadefaux
21 juillet 2020 12:19
6 mn

Inscrivez vous pour accéder à cette vidéo

Maîtreeeesse, Léa m'a pris mon stylo ! Maiiiitre, Théo m'a poussé ! Maîtresse, Karim ne veut pas me donner son cerceau… Ok, le choix est vaste tant les options de conflits, aussi petits soient-ils sont illimitées à cet âge comme pour les plus grands. 

Souvent le réflexe premier, en tant qu'enseignant, est de chercher à se positionner en tant que juge tout puissant pour déterminer “à qui la faute?” ou “le choix de la sanction”. Instinct bien normal, qui parfois nous fait gagner du temps dans la résolution des conflits. Et pourtant parfois, un autre axe existe, celui de l'apprentissage de la Communication Non Violente pour rendre les élèves autonomes dans la gestion des conflits.

Fanny est enseignante depuis 18 ans en maternelle, et elle partage avec nous les points clés de la CNV pour les plus petits.

On le sait, cela ne marchera pas à tous les coups et cela prendra clairement un peu de temps pour que cela devienne un réflexe installé mais cela reste néanmoins un bel objectif à viser !

Si vous le souhaitez, n'hésitez pas à consulter les autres tutos de Fanny pour les maternelles autour de l'observation des élèves pour évaluer leurs progrès, de solutions pour réduire interruptions des élèves, ou des consignes !

:

67 profs ont trouvé cette ressource utile

PARTAGER

Commentaires

  • zomina — 16 janvier 2021 11:31 (modifié)

    c'est très bien mais avec des ps qui n'ont pas le langage, comment faut il faire ?

  • marie-josée — 8 mars 2021 06:36

    J'ai une classe de TPS /PS et c'est aussi la question que je pose. Comment s'y prendre avec les enfants qui ne maîtrisent pas le langage ???

  • Fanny LEBLOND — 30 avril 2021 13:02

    Bonjour, Lorsque les enfants n’ont pas accès au langage pour mener ensemble l’échange, on peut prendre en charge le message pour eux. C’est même une très bonne façon de commencer avec les plus jeunes en les accompagnant dans la formulation : les faits, je dis à chacun ce que j’observe, les émotions ressenties, là encore je peux dire aux enfants ce que je vois et mettre des mots, exprimer les besoins (supposés) de chacun et leur demander de valider pour les aider à trouver une solution. C’est une stratégie explicite de gestion des conflits qui m’amène à prêter ma voix à chacun l’un après l’autre en les connectant à la situation à travers le langage, en dépassant les émotions brutes. C’est un travail de longue haleine qui demandera d’être très présent auprès des plus petits, mais c’est essentiel pour aider les enfants à grandir dans un climat de classe apaisé. Racontez nous ce que vous mettez en place avec les TPS PS!

  • Anne — 1 mai 2021 16:16

    Un tuto plein de bon sens et d'humour. On ne peut pas échapper aux conflits entre élèves alors autant que ce soit gratifiant de constater qu'on a aidé les enfants à se sentir mieux !

  • nathalie — 13 mars

    Très instructif, merci pour ce tuto, je vais m'en inspirer.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil