Découvrez nos guides pratiques gratuits pour gérer sa classe : 10 fiches et 42 pages
Téléchargez
Téléchargez
Pratique Activité rituelle

Poser le cadre - Ritualiser entrée et sortie de classe

Quitterie Chadefaux
26 août 2020 15:08
6 mn

Inscrivez vous pour accéder à cette vidéo

“Je m'inspire de la pédagogie institutionnelle qui instaure des rituels pour vivre ensemble avec ses règles propres, explicites. Ces institutions permettent de cadrer sa classe et de faire qu'entre l’enseignant et les élèves existent un tiers : ces rituels.”

 

Virginie, enseignante en élémentaire depuis 20 ans.

 

Tel·le un·e super héro·ïne du quotidien, être prof c'est revêtir sa cape d'enseignant·e le matin et la re-déposer le soir. Dans cet intervalle, l'enseignant·e est enseignant·e, l'élève est élève. Et pour expliciter cette posture pour chacun·e, les rituels ont un vrai rôle de médiation. Dans cette vidéo, Virginie nous explique à quels rituels elle fait appel pour poser le cadre dès l'entrée en classe et refermer la journée en fin de classe.  

  • Étape 1 : L'accueil  (0:36)
  • Étape 2 : La mise au travail (1:10)
  • Étape 3 : L'appel et le programme de la journée (2:05)
  • Étape 4 : L'état émotionnel de la journée (2:54)

 

Et pour avoir toujours les conseils de Virginie à porter de main, voici une fiche outil.

Bon visionnage !

:

118 profs ont trouvé cette ressource utile

PARTAGER

Commentaires

  • katwoman — 10 janvier

    bonjour Virginie, merci pour ton partage ! Je me sens complètement d'accord sur ton rituel d'entrée en classe, les élèves ont besoin de ce petit temps d'attention à leur arrivée et j'ai bien perçu la différence depuis que je demande à un élève de distribuer le gel hydro à ma place à la porte le matin. Je n'ai plus de "bonjour maîtresse" et ils discutent jusqu'à ce que je me fâche pour obtenir la mise au travail. bonne journée et au plaisir

  • SJ972 — 20 juillet (modifié)

    J'ai beaucoup apprécié cette intervention et je suis d'accord avec vous notamment pour les plus jeunes. Le rituel d'entrée je le fais déjà cela me permets de "prendre la température", de voir tout de suite qui va bien ou pas et j'agis en conséquence, d'accueillir avec le sourire. Autres "rituels" : vocabulaire, problèmes qui interviennent toujours au même moment, cela aussi structure la journée, rassure. Je retiens le rituel pour clore la classe, je n'y avais pas pensé.

  • Fabien — 21 juillet

    Merci SJ972 pour ce partage d'expérience qui vient enrichir la ressource proposée.

  • Ruth — 27 juillet

    Merci pour ces astuces

  • Pascale — 29 juillet

    Merci d'abord pour cet article. Depuis des années je pratique les rituels dès l'entrée en classe pour poser un cadre de travail rassurant et une mise au travail rapide pour minimiser les pertes de temps inutiles. Je propose de petits ateliers jeux mathématiques ou de jeux phonologiques en début de CP afin que chaque élève soit au travail dès son entrée en classe. Les ateliers sont évolutifs et changent tous les 15 jours. Je n'avais cependant pas initié des rituels de clôture: j'essaierai à la rentrée prochaine...

  • Sophie cham — 3 août

    Bonjour, Comme beaucoup de collègues, j’ai mon rituel d’accueil du matin qui marche bien. Le problème c’est le soir. J’en ai déjà testé plusieurs que je finis par abandonner toujours pour la même raison. Le temps ! Je suis toujours à la bourre en fin de journée. Je veux toujours finir une séance et je prends sur ce temps là, où sur le temps qui sert à faire le cartable. :-/ Ce n’est pas confortable de finir les journées de cette manière. Mais j’ai du mal à changer ça.

  • Lora93 — 5 août

    Merci beaucoup je me rends compte que tous ces petits temps de rituels permettent d’en gagner sur le long terme.

  • Apich23 — 10 août

    Merci pour les idées, je vais faire l’accueil en classe cette année et proposer des ateliers autonomes et travaux d’écritures pendant ce temps.

  • Ratiba — 17 août

    Merci pour cet article très intéressant. Absolument d'accord avec toi sur l'installation d'un rituel d'entrée : l'importance de l'accueil mais aussi de la mise au travail qui symbolisent l'entrée dans la classe. "l'enfant laisse la place à l'élève". Le temps de la sortie aussi est un point de vigilance. Merci pour ce partage.

  • Jeanne — 20 août

    Bonjour et merci pour ces ressources. Etant professeure d'arts plastiques (PVP) je suis dans une situation un peu différente ; l'enjeu pour moi est de créer du lien avec tous les élèves de toutes les classes de l'établissement, alors que je ne les vois qu'une fois par semaine. Je n'ai pas encore instauré de rituel d'entrée en classe mais je vais m'y mettre cette année avec un temps de dessin libre. J'ai cependant toujours eu mon rituel de fin de cours : une verbalisation de 10-15 minutes (présentation de son travail, bilan de séance, ressenti, ce qui a été appris ou découvert). Je souhaiterais aussi leur proposer des moments "Quoi de neuf ?", très enrichissants pour les enfants, mais cela fait beaucoup pour une séance de 55 minutes (comportant un temps de pratique conséquent ainsi qu'un apport historique/culturel et lexical). Peut-être faut-il raréfier ces "Quoi de neuf ?" (une fois par mois, une fois par période).

  • Lora93 — 31 août

    Merci beaucoup pour ces conseils qui permettront effectivement un bon climat en classe.

  • Sébastien — 31 août

    Merci pour ce partage. Le visionnage de la vidéo permet effectivement de recaler l'importance de l'entrée en classe et du passage enfant - élève avec une mise au travail immédiate. Je perdais trop de temps avec l'appel alors que là il se fait en même temps que les élèves accomplissent un travail. Je pense également mettre en place les rituels du soir en alternant "ça va/pas" avec "ce que j'ai appris/retenu"

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil