Live - Faire classe en multiniveau
Je M'INSCRIS
Je M'INSCRIS

Accompagner les élèves à intégrer les compétences du milieu professionnel

Bettina
5 mai 2021 12:16
5 mn

La principale spécificité de l'enseignement en lycée professionnel est de transformer les élèves en stagiaires intégrés en milieu professionnel. Mais quand on voit ces grands enfants de 15 ans, certains ne sont pas encore prêts, car ils n’ont pas encore intégré les compétences et codes professionnels pour réussir leur stage. 
Pour aborder cette question, nous avons croisé les regards de Bettina, enseignante de lycée professionnel et de Xavier, DRH pendant 30 ans, pour accompagner les élèves à intégrer les compétences du milieu professionnel.

  1. Les attentes du milieu professionnel
  2. Travailler l’identité professionnelle en classe
    • Les codes de politesse
    • La tenue professionnelle
    • L'évaluation et l'auto-évaluation


1. Les attentes du milieu professionnel 

En entreprise, peu importe laquelle, les attentes à l’égard des stagiaires vont des plus basiques (dire bonjour, être correctement habillé, arriver à l’heure ou prévenir d’un retard, s’exprimer correctement et simplement…) aux plus complexes, dont cinq sont fondamentales :

  • S’adapter au changement : les outils se multiplient, se renouvellent et varient d’une entreprise à l’autre, notamment avec le numérique depuis mars 2020.
  • Apprendre à apprendre : le stagiaire doit identifier les modes de formation qui le feront progresser (comme participer à une réunion d’une force de vente ou à un salon professionnel).
  • Savoir rendre compte : c’est au stagiaire de signaler les difficultés qu’il rencontre et de prendre l’initiative d’interroger son tuteur pour valider son travail.
  • Se gérer en autonomie : c’est un indicateur de réussite du stagiaire dans son poste.
  • S’auto-évaluer : il est essentiel pour le stagiaire de savoir identifier ses forces et ses points d’amélioration (par lui-même ou avec le tuteur ou un collègue expérimenté) pour s’améliorer lors de son prochain stage.
     

Ces compétences transversales incontournables restent d’actualité quelles que soient les modalités (présentiel, télétravail...). Mais cela se prépare d’abord au lycée : communiquer de façon verbale et non verbale avec des clients, son tuteur ou son homologue, veiller à son image physique, connaître l’entreprise, ses enjeux et savoir se former et s’auto-former, voilà les axes à travailler en classe avant le départ en stage.
 

2. Travailler l’identité professionnelle en classe

La vie au travail est un lieu de rapports techniques mais aussi un lieu de socialisation où l’on expérimente, où l’on apprend l’identité sociale ancrée dans une profession. Pour construire sa propre expérience, appelée expérience professionnelle, cette socialisation acquise à l'école depuis le plus jeune âge prend une nouvelle forme en lycée professionnel où l’on est exigeant dans l’apprentissage des relations.

  • Les codes de politesse

Lorsque mes élèves se positionnent devant la porte de la salle, ils savent qu’ils n’y échappent pas. Toujours avec le même rituel, de façon individuelle, nous nous saluons par un « Bonjour, Madame François ». Je ne suis pas leur enseignante, je suis leur cliente, habituelle qui plus est, puisque nous nous voyons tous les jours. La personnalisation s’impose, accompagnée d’un regard franc et d’un sourire.

Lorsque l’un d’entre eux oublie le rituel, je lui fais recommencer son entrée. Ça peut paraître une perte de temps mais au contraire : ce premier échange pose le cadre de notre relation professionnelle et balise le temps de travail que nous allons effectuer ensemble. C’est à partir de ce moment de connexion qu’ils peuvent entrer et attendre que je les invite à prendre place. Là aussi, en rapprochement avec le milieu professionnel, il est inconcevable d’arriver chez un client et de s’asseoir avant d’y être invité. 

Ce qui se joue pour les élèves dans ce rituel d’accueil :

  • ils distinguent l’espace  de circulation de l’établissement de l’espace salle de cours ;
  • ils arrêtent de parler entre eux puisqu’ils doivent me saluer en face et en me regardant ;
  • ils se sentent reconnus comme personnes et non pas comme élèves puisque ma réponse bien sûr est personnalisée par « Bonjour Mr. nom » ou « Bonjour prénom ».

Lorsque le rituel est installé, vous ne serez pas étonné d’en voir certains adopter la même pratique avec d’autres professeurs, c’est déjà ça de gagné !

  •  La tenue professionnelle

À ce rituel d’accueil et de présentation s’ajoute l’importance de l’apparence physique. Délicat à 15 ans de s’entendre dire que le vernis à ongles ne doit pas être écaillé, que les baskets passent à la machine ou à la brosse, que les cheveux se coupent et se coiffent… Que d’injonctions en plus de celles de la maison !

Quand j’en vois certains en jogging (ou pyjama de luxe), emmitouflés dans leur parka à capuche (qui me rappelle parfois une couette) qu’ils ont du mal à retirer, je les imagine affalés devant les dessins animés... et je me dis qu’il y a du travail ! Mais gardons en tête que c’est un sacré effort pour eux de renoncer à leur liberté de prendre l’apparence qu’ils veulent.

Pour accepter les contraintes, les élèves doivent réaliser très tôt l’adéquation entre l’exigence de l’enseignant et de l’attendu des professionnels du métier qu’ils visent : quand un élève va chez Carrefour et qu’il refuse de porter les chaussures de sécurité, la sanction peut aller jusqu’à la rupture de convention ! La tenue professionnelle, c’est donc non négociable.

Là encore, pour arriver à l’objectif d’une tenue correcte exigée en milieu professionnel, il faut jouer le jeu avec eux, sans hésiter à leur dire que nous aussi on aurait préféré porter un jean pour venir au lycée, mais par esprit d’équipe, on porte la tenue pour les accompagner. Si cela amène nos élèves à coopérer, ce sera un vrai contrat gagnant-gagnant.

Pensez à impliquer les parents, les informer et les convaincre dès l’entrée en seconde de l’importance de la tenue vestimentaire de leur enfant, en proposant quelques activités pédagogiques comme la présentation de photos de professionnels dont ils doivent imaginer le métier.

  • L’évaluation et l’auto-évaluation

Chaque élève a ses propres axes de progrès. Certains s’expriment dans un langage familier (le fameux wesh) d’autres arrivent tous les jours au lycée en retard. Avant le départ en entreprise, l’élève est reçu en entretien individuel : il s’agit de l’émergence du projet professionnel. C’est l'espace-temps idéal pour évoquer son niveau de savoir-être. 

En fin de stage, devant le tuteur et le professeur, l’élève évoque ce qu’il a appris mais aussi ce qui l’a étonné, surpris et le tuteur aborde quant à lui ses attentes. Lorsque le tuteur pointe le même manquement que celui identifié par le professeur, le message est mieux entendu par l’élève. C’est le moment opportun pour réaliser la fiche d’objectifs individuels de formation propre à chacun.

Il faut bien trois années marquées par 6 périodes de formation en entreprise pour mesurer les évolutions, véritables marqueurs de la progression des compétences et attitudes mises en œuvre, dans une situation simple en première année avec comme finalité un degré d’expertise en terminale.
 

L’année de seconde, premier jalon pour accompagner les compétences du milieu professionnel chez nos élèves, est cadrée par des temps forts : préparation au départ en entreprise, aspect technique de la recherche de stage, candidature... L’exploitation pédagogique qui suit les périodes de formation guidera l’avancée du projet personnel et professionnel de chaque élève.

Et vous, comment préparez-vous vos élèves au milieu professionnel ? Dites-nous tout en commentaire !

:

40 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

  • Peggy — 23 juin 2021 16:57

    Complètement en harmonie avec Bettina. Julia Barré m'a orientée vers cet article, Merci. Je travaille en plus sur les émotions et la CNV car ces jeunes réagissent spontanément face à la joie, à la peine, à la colère...et nous apprenons toute notre vie selon les personnes que l'on a en face de soi.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil