Prochain live - Évaluer au quotidien pour faire évoluer nos pratiques
Je m'inscris
Je m'inscris

7 phrases qu'un professeur principal ne dira jamais

Julia
25 septembre 2020 14:44
2 mn

Ça y est ? Vous avez enfin dit oui pour être professeur principal ? Félicitations ! Mais sachez qu’un grand pouvoir s’accompagne de grandes responsabilités©… Et ce n’est pas les plus expérimentés dans la mission qui vous diront le contraire, ils se reconnaîtront sûrement ici aussi. Voici 7 phrases qu'un professeur principal ne dira jamais :  

 

Phrase 1 : « Bonjour, voici l’intégralité des documents de rentrée de ma classe. »

Il y a de fortes chances que, si vous arrivez au secrétariat 2 jours après la rentrée en tenant ces propos, le ou la secrétaire vous laisse en plan pour aller acheter un ticket de loto. Il faut être franc : cela n’arrive jamais que les élèves ramènent dès le lendemain tous les documents de rentrée (fiche de renseignement, assurance, droit à l’image…). Rassurez-vous, c’est le cas pour tout le monde, vous en avez (au moins) jusqu’au retour des vacances d’automne.

 

Phrase 2 : « Je trouve que les récréations sont bien assez longues. »

Je n’ai jamais entendu un professeur principal dire ces mots. Et si c’était le cas, je pense que ses collègues ne le croiraient pas. Avec la mission de professeur principal, on apprend à ne pas avoir le temps d’aller aux toilettes à la récréation ou à boire son café en vitesse dans le couloir en retournant chercher ses élèves, l’essentiel de votre temps de pause étant dédié à recevoir les doléances des collègues. L’intérêt pour les autres, c’est que vous n’occupez pas un (des rares) fauteuil de la salle des profs.

 

Phase 3 : « J’ai vu tous les parents de la classe à la réunion parents-profs. »

Si seulement… Déjà la réunion serait bien trop courte pour voir tous les parents de la classe sur une seule soirée. Et surtout, il y a toujours ces parents qu’on n’arrive jamais à joindre alors qu’il y a vraiment des choses importantes à discuter autour de la scolarité de leur enfant.

Phrase 4 : « J’ai oublié où était la Vie scolaire, il faut dire qu’il n’y a eu aucun souci dans ma classe cette année. »

Chaque année, le professeur principal rêve de ne pas devoir gérer les absences répétées d’un élève, les écarts de comportement d’un autre ou les histoires entre élèves. Mais il est très rare que cela se produise : n’oublions pas que nous travaillons avec des enfants ! Et quand bien même ce serait le cas, la Vie scolaire n’est pas là que pour ça : n’oubliez pas d’aller les voir de temps en temps (pour parler du comportement d'un élève dans la cour ou à la cantine par exemple) !

 

Phrase 5 : « J’avais toutes les notes et les appréciations une semaine avant pour préparer mon conseil. »

La légende raconte qu’un professeur principal a pu profiter de son weekend alors que son conseil de classe avait lieu le lundi soir, car ses collègues attentionnés avaient saisi tous leurs résultats la semaine précédente. Bien sûr, il s’agit d’une légende et nul ne sait la part de véracité dans cette histoire.

 

Phrase 6 : « Je ne sais pas quoi faire en Vie de classe, leur projet d’orientation est déjà parfaitement planifié. »

Effectivement, ça peut arriver de dire ça en sixième. Mais au-delà, il y a toujours du travail à faire avec les élèves pour réfléchir et construire un projet d’orientation. Pas forcément avec tous, mais au moins pour quelques uns. Et c’est tout à fait normal, rappelons-le, de ne pas savoir ce qu’on souhaite faire toute sa vie quand on a 12, 15 ou 18 ans (voire plus…). C’est pour ça que nous sommes là d’ailleurs, pour les accompagner dans la construction de ce projet, ou au moins pour leur faire comprendre l’importance d’avoir un bagage scolaire varié qui leur permettra plus tard de construire leur projet professionnel.

 

Phrase 7 : « Je trouve que professeur principal, c’est une tâche facile, je ne comprends pas pourquoi on reçoit une prime. »

J’ai gardé cette phrase pour la fin car effectivement, ça ne se produit jamais. Et derrière cette petite liste à visée humoristique, vous aurez, j’espère, compris que c’est un travail prenant mais qui peut aussi être très enrichissant, notamment au travers de la relation qu’on arrive à construire avec certains élèves. Si par contre vous subissez les complaintes perpétuelles de certains de vos collègues qui, eux, ont réussi à toujours passer entre les mailles du filet et qui n’imaginent pas la charge que représente cette mission, vous pouvez toujours leur envoyer cet article (si tant est qu’ils saisissent le second degré, au pire ils demanderont à être professeur principal l’an prochain et ça vous fera une année de pause).

 

Christophe, professeur de mathématiques depuis 13 ans

:

16 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil