Live - Les pédagogies en maternelle : comment s'y retrouver ?
En savoir plus
En savoir plus

Poser le cadre en classe : première base de la posture enseignante

Virginie Giraud-Vaugerat
13 juillet 2021 19:53
2 mn
:

131 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

  • Widede — 17 juillet 2021 22:36

    bonjour, Quel moment est le plus propice pour décliner les règles de vie en classe? Etant PP pour la première fois, j'ai cru comprendre qu'il fallait d'abord observer sa classe. Aussi, combien de temps doit-on observer avant d'agir? Merci

  • marie saura — 3 août 2021 10:51

    Merci pour cet article où les notions sont expliquées clairement.

  • zaza — 3 août 2021 14:28

    Merci pour cet article complet, ensuite je pense que poser le cadre pour un professeur au collège ou au lycée est différent que poser le cadre en élémentaire. Certains professeurs ont leurs élèves que quelques heures / semaine alors qu'un PE 6h/jr la semaine....J'ai eu l'expérience avec une 6°,dans le cadre de la liaison école/collège. Sur un module de maths ma collègue prof de maths a enseigné à mes CM2 et moi à ses 6° sur un module "Lire et interpréter et construire un tableau". La gestion du tableau, du cahier, les 50 min et les élèves qui se lèvent à la sonnerie sont des points complètement différents en élémentaire . Il y a un apprentissage systématique de la copie sur cahier et le tableau est géré de manière à ce que les élèves puissent lire, comprendre et noter. Un élève en CM2 attend que l'enseignant lui demande de ranger ses affaires et de sortir. La collègue prof de maths a trouvé les CM2 trop lents, trop dociles, trop en attente des directives, elle ne s'est pas ennuyée mais presque ....:) Le professeur dans le secondaire a beaucoup plus d'impératifs à respecter car il y a un edt et des collègues qui ont la même classe dans la journée....

  • Karim — 3 août 2021 16:03

    Merci Virginie. La définition latine du mot "auctor" (celui qui fait grandir) est inspirante sur le plan pédagogique. Poser un cadre clair implique d'amener les élèves à adopter le cadre de référence propice au vivre ensemble et à l'apprentissage. Connaître son "cadre interne", c'est, à mon avis, éviter les biais psychologiques et cognitifs afin de mieux comprendre ses élèves et ajuster ses postures invisibles -pour reprendre les termes utilisés lors d'un atelier d'Etreprof- à la réalité de la classe.

  • Karim — 3 août 2021 16:20

    L'enseignant dirige, pilote, ... met en place un cadre permettant la construction et le transfert horizontal des compétences. L'élève est au centre des préoccupations pédagogiques, il est une partie prenante dans la co-construction de ce cadre. Il apprend ainsi à exercer sa citoyenneté dans une société démocratique. Le tout est, me semble-t-il, dans le lien humain que l'on se crée avec ses élèves.

  • Delphine — 3 août 2021 22:58

    Merci pour cette aide précieuse pour ma première année d'enseignement.

  • Carine Mariou — 5 août 2021 11:26

    Merci pour cet article qui rappelle clairement tout ce qu'englobe le "cadre", terme sur lequel on a parfois des flous au cours de l'année, une perte de sens. Cela nous redonne de manière claire un grand champ d'action et de possibles.

  • Jeanne — 21 août 2021 12:57

    Merci pour cet article. Belle entrée en matière que l'autorité vienne du latin auctor « celui qui augmente, qui fait grandir ». C'est une chose qui pourrait être dite aux élèves au moment de constuire ou de poser les règles de vie, aux plus grands du moins. Il est important aussi de préciser qu'avec des élèves, avec tout apprenant, il ne faut pas laisser d'implicite. Poser le cadre c'est aussi rappeler ce qu'est un cadre, pourquoi il est important pour chacun, pour apprendre, et c'est impliquer tous ceux et toutes celles qui vont le respecter ; une sorte de contrat. Pour ma part, je prends un moment avec les élèves pour leur demander qu'elles sont les règles de vie d'après eux, il en résulte souvent que l'on attend d'eux est d'être "élève" (peut suivre une redéfinition).

  • Romain — 21 août 2021 15:10 (modifié)

    Merci, en tant que PES arrivant en PS/MS, ça donne quelques pistes, surtout quand on a tendance à fuir l'autoritarisme (mais pas le cadre, bien évidemment !)

  • Valérie — 23 août 2021 06:46

    Merci, "Auctor"... C'est aussi le sens de"autorise"... Ce qui revient à dire que l'autorité c'est le fait d'autoriser ... D'où l'importance du cadre dans lequel on autorise. Le fait d'associer les élèves à la construction du cadre, les rends "acteurs" de cette autorité et d'en reconnaître le sens .

  • Nicolas — 24 août 2021 08:54

    Merci pour cet article très intéressant et pour les commentaires enrichissants. Je viens de débuter dans le métier en tant que contractuel et, l'an dernier, avec des 4è, j'ai essayé de poser un cadre en les faisant réfléchir sur le climat de classe et le rôle qu'ils avaient à jouer individuellement pour contribuer à créer un climat d'apprentissage. Grâce à vos conseils je vais améliorer mon approche mais j'étais très content de constater que les élèves étaient lucides sur leur comportement et, pour la plupart, faisaient des efforts tout au long de l'année pour respecter leurs engagements.

  • Meriem — 31 août 2021 22:27

    Bonjour merci pour cet article que je trouve très pertinent

  • isabelle — 2 août 2022 17:47 (modifié)

    J'aime beaucoup la fiche outil sur la différence entre sanction, réparation et la restauration ainsi que la précision entre règles qui fondent la classe et celles qui régulent le fonctionnement. Ceci me permet d'être plus clair dans la vision du cadre à poser et doncà expliquer.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil