Découvrez nos guides pratiques gratuits pour gérer sa classe : 10 fiches et 42 pages
Téléchargez
Téléchargez

Les enjeux de l'aménagement de classe

Julia
13 juillet
2 mn

La planification est un point essentiel dans notre aménagement de classe. Il faut comprendre ce mot « planification » comme une manière d’établir de façon méthodique son organisation (pour nous spatiale) en l’anticipant. 
Avant de déplacer nos meubles ou autres, il nous faudra donc y réfléchir, faire un plan pour avoir une idée d’ensemble afin que notre aménagement soit précis et en adéquation avec notre pédagogie et l’âge des élèves.

Pour les enseignants du secondaire, qui n’ont pas d’espace classe attitré, ce travail pourrait être un travail d’équipe, une réflexion à mener sur les besoins des élèves et ceux des enseignants pour pouvoir agencer des zones d’apprentissages diverses dans l'établissement.  

Et si ce travail n’est pas possible, pourquoi ne pas imaginer des solutions, a minima, sans mobilier spécifique pour penser des configurations de classes non fixes et proposer à nos élèves l’utilisation différente de l’espace selon les activités. Car imaginer un aménagement "sans meuble", sans “zones spécifiques” c’est nous permettre d’intégrer le fait qu’utiliser l'espace différemment selon les activités menées en classe est déjà nous engager dans cette réflexion sur l’aménagement de nos classes.  

Identifier les espaces à créer dans une classe en maternelle

Le choix des zones d’apprentissage et la planification sont les phases suivantes de l’aménagement de sa classe. C’est aussi une étape importante car l’espace classe que vous allez créer doit être lisible par tous et surtout vos élèves. Vous trouverez ici quelques étapes importantes pour réaliser un plan de votre classe à partir de vos choix pédagogiques :

  • Choisissez les centres d’apprentissages qui vont servir votre pédagogie, en prenant en compte les programmes, le niveau que vous avez et le travail précédemment réalisé :
    • espaces regroupement ;
    • espace lecture ;
    • espace construction ;
    • espace scientifique ;
    • espace artistique ;
    • espace graphisme-écriture ;
    • espace numérique ;
    • espace jeux ;
    • etc.
       
  • Faites du tri : prenez le temps d’éliminer tout ce qui ne sert plus ou est trop vieux.
     
  • Réalisez un inventaire du mobilier : il faut épurer et garder le strict nécessaire.  
     
  • Créez un plan de la classe :
    • Prenez une grande feuille de carton (type 30 x 46). Cette grande feuille constitue le contour de votre classe. Notez bien toutes les installations comme les fenêtres, les portes, les prises de courant, les panneaux d’affichage…
    • Prenez des post-it et écrivez une par une les zones que vous souhaitez avoir et les meubles que vous avez ;
    • Faites des tests en vous posant les questions suivantes :  
      - Comment est l’entrée de ma classe ?  
      - Est-elle aérée et accueillante (ou plutôt encombrée) ?
      - Depuis mon espace de travail en petit groupe, est-ce que je vois toute ma classe ?  
      - Est-ce qu’il y a suffisamment d’espace pour circuler ?  
      - Est-ce qu’il y a des espaces morts ?

Une fois ce travail effectué, pensez à avoir un avis extérieur sur le plan que vous avez réalisé. Les espaces doivent être lisibles par tous et épurés et les élèves doivent pouvoir circuler aisément.  

Comment installer des règles d'utilisation des différents espaces de ma classe ?

Découvrez toutes nos ressources pour organiser et aménager votre classe en fonction de votre niveau et de votre contexte !

L'aménagement de la classe comme outil pédagogique 

Vous avez identifié les éléments pédagogiques sur lesquels va reposer votre aménagement. Reprenez ces éléments pour imaginer comment les rendre visibles dans votre classe.  

Pour chaque élément de pédagogie que vous avez explicité sur la fiche précédente, imaginez quelle configuration de vos tables permettrait de le mettre en place, imaginez quel matériel devrait être à disposition, imaginez des lieux fixes. N’hésitez pas à imaginer aussi des changements de configurations pour répondre avec agilité à vos objectifs.  

Voici quelques éléments pour lesquels il faudra vous accorder le temps de la réflexion afin de réaliser de manière cohérente votre aménagement de classe :  

  1. Soyez ordonné et pensez aux nécessités de votre fonctionnement pédagogique (enseignement frontal, fonctionnement en ateliers, fonctionnement en “coins” (lecture et production d’écrits, écriture, découvrir le monde, langue, bricolage, géométrie, calcul...).
     
  2. Aménagez la classe en différents espaces bien définis et clairement identifiés selon vos besoins pédagogiques (panneaux, étiquettes, pancartes...).
     
  3. Organisez ces espaces : rangement dans les boîtes (du géant suédois ou autre fournisseur de plastique, pas cher), tours de tiroirs en plastique, trieurs, classeurs, pochettes cartonnées, bannettes de couleur, porte-revues. Les choix sont multiples et remplissent différentes fonctions à sélectionner selon vos besoins et les usages.
     
  4. Pensez à bien étiqueter ces rangements. Il est souvent préférable de les installer dans leur espace dédié. Néanmoins, il peut être utile d’avoir un coin “généraliste” pour le matériel “transversal”.
     
  5. Repensez l’ameublement pour qu’il soit accessible et adapté aux élèves (pensez à LEUR hauteur !)
     
  6. Créez des rangements par des codages couleurs, pictogrammes, photos, libellés... ce qui permettra de gagner du temps pour trouver le bon matériel et ainsi favoriser l’autonomie.
     
  7. Identifiez les objectifs de chaque espace créé pour pouvoir les utiliser de manière efficace, pour que chacun sache se repérer et se diriger selon ses besoins.
     
  8. Prévoyez même l’imprévisible : gardez toujours un endroit “divers” ou “en instance de rangement” pour y placer les fiches en surnombre ou à ranger dans un classeur de la collègue.

     

Prendre le temps de construire correctement les diverses zones de votre classe

En élémentaire, cela peut faire partie d’une des premières activités de rentrée à faire avec les élèves afin qu’ils investissent pleinement leur espace. Votre réflexion initiale permettra de guider efficacement cette appropriation : vous savez où vous voulez aller et vous êtes donc capables de gérer les idées apportées par les élèves eux- mêmes en justifiant.

Vous avez identifié les éléments pédagogiques sur lesquels va reposer votre aménagement. Reprenez ces éléments pour imaginer comment les mettre en pratique dans votre classe.  

Pour chaque élément de pédagogie que vous avez explicité  : imaginez quelle configuration de vos tables permettrait de le mettre en place, imaginez quel matériel devrait être à disposition.  

Voici quelques éléments pour lesquels il faudra vous accorder le temps de la réflexion afin de réaliser de manière cohérente votre aménagement de classe :  

1 - Soyez ordonné et pensez aux nécessités de votre fonctionnement pédagogique (enseignement frontal, travail de groupe, travail en binôme, configuration en îlots, travail en autonomie).

2 - Aménagez la classe en différents espaces bien définis et clairement identifiés selon vos besoins pédagogiques (panneaux, étiquettes, pancartes...).

3 - Organisez ces espaces : bibliothèque de classe, boîte de prêt de matériel, porte-vue avec les documents pour les élèves absents, dictionnaires, espaces désignés en arts plastiques (peinture, argile...).  

4 - Pensez à bien étiqueter ces rangements. Il est souvent préférable de les installer dans leur espace dédié.  

5 - Identifiez les objectifs de chaque espace créé pour pouvoir les utiliser de manière efficace, pour que chacun sache se repérer et se diriger selon ses besoin  
 

Réguler et faire vivre nos espaces classe ?  

Nous voilà, grâce aux sections précédentes, avec un choix explicite de ce que nous souhaitons faire comme aménagement dans nos classes. On admet que parfois c’est un choix a minima étant donné nos changements de salles permanents ou nos impossibilités de choisir notre mobilier.  Néanmoins nous voici à la phase dans laquelle il nous faut réfléchir à comment faire vivre ces espaces.  

Un point de vigilance ici. Pensons à échelonner si nécessaire une nouvelle mise en place. Prenons notre temps pour nous permettre de réussir ce challenge ! Il sera plus simple de présenter un espace à la fois, sécuriser son utilisation pour ensuite en présenter un deuxième.  

Maintenant, quelles pistes à suivre pour réguler, faire vivre les espaces ?  

Il semble nécessaire avant de lancer un espace, un aménagement, une configuration de classe de penser à :  

  • l’explicitation des logiques propres à chaque espace /configuration ;
  • l’explicitation des processus cognitifs en jeu dans chacun des espaces / configurations ;
  • l’explicitation des règles de chaque espace et la manière de réguler les “écarts à la règle”.


Ainsi on pourrait imaginer des critères qui nous feraient dire que cet aménagement est pertinent et répond à ses objectifs :  

  • une possibilité pour les élèves d'utiliser en autonomie les espaces/aménagements/configurations de façons autonomes ;
  • que les élèves comprennent explicitement les gestes mentaux, les postures cognitives en lien avec ces espaces/configurations (à savoir pourquoi il est intéressant, par exemple, d'être en autobus pour un apport théorique de l'enseignant et au contraire en groupe pour un travail collaboratif) ;
  • que les élèves comprennent quelles règles de fonctionnement/d'utilisation des espaces s'appliquent à chacun des espaces ou des configurations par exemple le silence en coin bibliothèque pour respecter le calme nécessaire à la lecture et au contraire la possibilité de parler quand on est dans un espace collaboratif.
:

18 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

  • Sunny — 21 juillet

    Contenu très exhaustif et pratique pour revenir sur chacune de nos pratiques et ne rien oublier !

  • Fabien — 22 juillet

    Effectivement un article très complet qui permet d'y voir plus clair. Merci.

  • Jennifer — 22 juillet

    Merci pour cet article très complet et clair. Maintenant... il n'y a plus qu'à s'y mettre !

  • NBA — 10 août

    Merci pour tous ces conseils qui nous aident à réfléchir.

  • Elodie — 19 août

    Très intéressant !

  • Romain — 21 août

    Article assez complet, il ne reste plus qu'à transformer tout ça en check-list !(en tout cas pour ma part)

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil