Des fiches à télécharger pour s'outiller toute l'année !
En savoir plus
En savoir plus

5 conseils pour préparer les élèves aux périodes de formation en milieu professionnel (PFMP)

Annie-Laure Annonay
23 septembre 2022 15:52
5 mn

Jeune néo-titulaire arrivée en 2018 dans un nouvel établissement scolaire, j’ai été directement missionnée en tant que professeure principale d’une classe de seconde commerce. En tant qu’enseignante en lettres et en histoire-géographie, la nouvelle a suscité moult questions. Mes interrogations portaient essentiellement sur le suivi de stage que j’allais devoir mettre en place avec 30 élèves. 

Quelques années plus tard, enrichie du suivi de mes élèves jusqu’à leur baccalauréat, je suis en mesure de vous proposer cinq conseils. J’espère qu’ils vous aideront à votre tour à préparer vos élèves aux périodes de formation en milieu professionnel.

Les PFMP, qu’est-ce que c’est ?

Une période de formation en milieu professionnel 

Les périodes de formation en milieu professionnel (PFMP), appelées aussi stages, font partie intégrante de la formation des élèves mineurs et majeurs scolarisés en lycée professionnel. Ces périodes d’observation, d’apprentissage et d’intégration à la vie professionnelle permettent de donner du sens à leur scolarité. Elles doivent, par définition, également aider les lycéens à trouver leur voie, à préciser leur vocation et à acquérir des premières expériences significatives.

Des périodes obligatoires fixées par l'établissement

La durée des PFMP est variable selon le diplôme préparé par les élèves. Elle est comprise :

  • en CAP, entre 12 et 14 semaines avec une répartition sur l’ensemble du cycle (le CAP en 1 an doit faire état de 5 semaines au minimum effectuées en entreprise) ;
  • en bac professionnel, entre 18 et 22 semaines réalisées sur les trois ans.

 

Il est important de mentionner, dans tous les cas, que le nombre de semaines peut être inégalement réparti sur le cursus de formation dans le cas où celui-ci s’étend sur plusieurs années. En effet, le nombre de semaines à effectuer est généralement plus élevé à l’approche de la fin de formation. 

Conseil 1 - Préparer à la recherche d'entreprises

Les élèves doivent être préparés de manière efficace aux recherches d’entreprise. 

La création du crriculum vitae 

Pour certains élèves, ces stages seront leurs premiers pas dans le monde du travail. Pour cela, ils doivent constituer un CV sérieux qu’ils enrichiront tout au long de leur vie. Ce document comporte :

  • leur prénom, nom et coordonnées ;
  • leur objectif, sans oublier de préciser qu’il s’agit d’un stage de formation professionnelle, dans telle spécialité sur une période fixe ;
  • leur formation en cours et les diplômes déjà obtenus :
  • leurs expériences professionnelles ;
  • leurs loisirs ;
  • leurs établissements scolaires.

 

Dans chaque rubrique, les informations sont positionnées de la plus récente (sous le titre) à la plus ancienne. Au fur et à mesure, ils le compèteront avec leurs différentes PFMP.

pistes d'ation

La rédaction de la lettre de motivation

La lettre de motivation doit respecter quelques obligations au même titre qu’un courrier officiel :

  • prénom, nom et coordonnées ;
  • mise en page ;
  • formule de politesse ;
  • langage soutenu ;
  • orthographe irréprochable ;
  • clarté du propos ;
  • signature manuscrite.

 

Elle doit retenir toute l’attention du futur tuteur. En effet, la lettre de motivation est un véritable outil de démarcation et doit envoyer des messages forts à son futur employeur :

  • « Je suis motivé » ;
  • « Je sais m’adapter » ;
  • « Je vais m’impliquer » ;
  • « J’ai déjà quelques aptitudes qui pourront vous être utiles ».

 

Il est important d’adapter le contenu de la lettre à son destinataire. Voici des pistes concrètes pour guider vos élèves sur ce sujet : la fiche action n°4 Lettre de motivation Eduscol.

Les entretiens, une situation particulière de prise de parole en public

La préparation orale, afin de réussir l’étape des entretiens, est indispensable. Elle permettra aux élèves d’être en confiance lors des discussions, qu’elles soient sur place, au téléphone ou en visio. Pour cela, voir l'article Préparer les élèves aux entretiens de recherche de PFMP.

Une adresse mail correcte

L’élève doit disposer d’une adresse mail correcte, en évitant tout pseudonyme inadapté. Il est également essentiel qu’il ou elle puisse demeurer joignable, et doit donc transmettre ses coordonnées téléphoniques lors de ses demandes. Dans la mesure du possible, il est recommandé de vérifier les mails et les coordonnées téléphoniques des élèves.

Un tableau de suivi des contacts en attendant l’accord de la structure d’accueil

Par ailleurs, il est  pertinent de disposer d’une trace des entreprises sollicitées en tenant à jour un tableau des contacts. Et cela, même si ces dernières refusent d’engager les élèves. Par exemple, certains carnets de correspondance disposent de pages que les élèves doivent faire tamponner, même en cas de refus des entreprises de les engager. Ainsi, cela permettra à l’équipe enseignante d’apprécier les efforts de recherche même infructueux et de les valoriser. 

Le temps passé en vue d’obtenir un stage est long. Or, cette période s’avère génératrice de stress et de déception. C’est pourquoi, les encouragements sont indispensables. En effet, ils contribuent à maintenir la motivation malgré les refus et évitent le décrochage.

Un travail est à engager concernant le CV, la lettre de motivation, la préparation aux entretiens in situ et aux échanges téléphoniques.

Conseil 2 - Bien choisir lieu de stage

Les structures locales ou non, mais sérieuses et adaptées

Afin d’orienter les élèves, surtout les entrants (seconde bac pro, 1ère année de CAP ou 3PMET), il convient de déterminer les bassins géographiques potentiellement exploitables. Les élèves doivent être dirigés vers les entreprises en adéquation avec leur filière. Cela dissipera ainsi les éventuels doutes concernant les organismes à solliciter. Ces vérifications sont à réaliser plutôt par les profs d'enseignement professionnel.

Néanmoins, toute l’équipe doit y veiller dans le cadre des relations entretenues avec les entreprises. Il peut aussi arriver qu’une entreprise ait engagé un stagiaire “par complaisance” sans s’occuper de son insertion ou de son suivi.

Dans le cas où une entreprise présente une pluriactivité, il faut déterminer les rôles et responsabilités qui correspondent au projet professionnel de sa filière. Il est opportun de connaître les potentielles entreprises locales sur liste noire, fournie par le DDFPT, directeur ou directrice délégué(e) aux formations professionnelles et technologiques ou à ne pas recommander. 

Garder le cap

Les spécialités des filières doivent également être prises en compte : un ou une élève en filière Métiers du commerce et de la vente devra tenir compte de l’option choisie (animation et gestion de l’espace commercial ou prospection client et valorisation de l’offre commerciale) afin d’effectuer ses recherches. Selon cette option, les entreprises à solliciter pour les PFMP ne seront pas les mêmes. 

Un autre élève en filière Artisanat et métiers d’art option marchandisage visuel doit orienter ses recherches vers une entreprise où il pourra effectuer son activité de mise en valeur de produit. Afin de dissiper toute confusion, il est souhaitable de baliser en amont les secteurs d’activités où l'élève pourra exercer.

Conseil 3 -  Aborder le règlement en entreprise

L’entrée dans le monde du travail

En termes de législation, il est important d'attirer l'attention des élèves sur les comportements à adopter en entreprise. Le statut de stagiaire au sein d'une entreprise prévoit des responsabilités et des obligations mentionnées dans un contrat. 

Un temps d’appropriation des articles des conventions avec les élèves en amont des PFMP est bienvenu. Dans la même idée, une présentation du Code du travail peut s’avérer judicieuse, afin que les élèves puissent intégrer l’existence de la législation réglementant l’activité professionnelle.

La convention signée 

Que le stage ait lieu en France ou à l'étranger, une convention est obligatoirement signée. C'est elle qui précise les engagements des trois acteurs : stagiaire, entreprise, établissement scolaire. Par ailleurs, l'annexe financière fixe les dispositions de remboursement des frais de formation.

remarque

Situations exceptionnelles 

Tout comme en établissement scolaire, les élèves doivent justifier leurs éventuels retards et absences. L’entreprise doit tenir compte de ces éléments et avertir sans délai l’établissement scolaire. Les élèves devront donc rattraper ces retards et absences. Selon les dispositions de l’établissement scolaire, ces rattrapages peuvent s’effectuer sur d’autres périodes de l’année scolaire.

Un cadre à respecter 

Il faut sensibiliser les élèves au fait que l’entreprise peut décider d’une rupture conventionnelle, si leur comportement s’avère inadéquat. Cela entraîne une exclusion de PFMP. Ces situations les mettent en difficulté au regard du calendrier scolaire et de leurs obligations pour l'obtention de leur examen.

Conseil 4 - Assurer le suivi de PFMP

Un travail d’équipe pédagogique

Il est nécessaire d'intégrer l’ensemble de l’équipe pédagogique de la classe concernée dans les recherches et le suivi de PFMP. Ainsi, la charge de sensibilisation aux PFMP ne doit pas être dévolue au seul PP. Les responsables légaux doivent être également sensibilisés à la question et peuvent accompagner les élèves dans leurs recherches. 

Les visites sur le lieu de la formation

Les visites doivent donc concerner tous les enseignants et enseignantes d’une classe, selon une organisation décidée en interne. Cela peut être, par exemple, un calcul du nombre de visites à effectuer au prorata du nombre d’heures hebdomadaires effectué par chaque enseignant de la classe concernée.

Au-delà de la convention

Les élèves doivent faire l’objet d’un suivi a minima hebdomadaire, aussi succinct puisse-t-il être. Ceci afin de s’assurer de leur assiduité, de leur bonne intégration et de leur travail effectif dans l'entreprise concernée. Ce suivi doit pouvoir être prouvé de façon officielle.

Maintenir le dialogue élève - référent

Il est important, quelle que soit la période durant laquelle les élèves sont en entreprise, d’établir un lien permanent. Il ne faut donc pas se contenter de la seule visite en entreprise à planifier en fin de période.

Conseil 5 - Prévoir l'évaluation de la PFMP

L’évaluation des acquis 

Les PFMP sont bien entendu systématiquement évaluées et font souvent l’objet, a posteriori, de plusieurs oraux lors de leur retour en établissement scolaire. Voici un document relatif aux critères d’évaluation sur lequel vous pourrez prendre appui.

C’est pourquoi, en amont du stage, voire au début de l’année scolaire, il convient de présenter aux élèves les modalités d’évaluation de la PFMP. De fait, les élèves doivent être sensibilisés aux compétences, aptitudes et activités professionnelles inhérentes à leurs filières. Si des activités telles que le rapport de stage, la rédaction d’un journal de bord ou autre leur ont été, elles doivent avoir été présentées et clarifiées avant leur départ en entreprise. Les élèves sauront ainsi s’emparer des consignes afin d’optimiser leur travail.

Les documents essentiels à adresser à la structure d’accueil

Plusieurs ressources, telles que les livrets de compétences, des attestations de stage ou des relevés d’assiduité et/ou de ponctualité, entre autres, doivent parvenir à la structure partenaire au début de la période concernée. Ceci afin que les équipes puissent reporter en temps réel tout élément nécessaire à la certification et à l’appréciation des élèves. En terminale, les élèves disposent de plusieurs notes relatives aux PFMP qui intègrent leur examen final.

Toujours pas de convention ?

Il est indispensable d'accompagner les élèves sans solution durant la période en entreprise définie par l’établissement. Ainsi, il peut arriver que certains élèves, à la date de début de PFMP, n’aient pas d’entreprise, ce qui peut les pénaliser en premier lieu au regard du nombre de semaines requises afin de valider leur examen.

Par ailleurs, les compétences requises risquent de ne pas être évaluables par manque d’opportunité. Il convient dans ce cas pour l’ensemble de l’équipe pédagogique de les accompagner dans leurs recherches, selon des modalités définies entre collègues jusqu’à la signature d’une convention avec un employeur.

Les dates de PFMP sont connues dès la rentrée de septembre, il est donc essentiel de s’engager dans l'accompagnement des élèves sans délai, afin d'obtenir rapidement la signature de la convention. En lycées professionnels, le ou la DDFPT, chargé(e) du suivi des stages à l'échelle de l’établissement, pourra vous aiguiller dans votre mission de suivi de PFMP.

Annie-Laure Annonay

Professeure de lettres-histoire-géographie en lycée professionnel depuis 2016

Mettre les savoirs généraux au service du projet professionnel de l’élève

Nous ne mesurons pas toujours l’impact que peut avoir l’intégration de matières générales dans une démarche professionnelle. Selon la discipline, une déclinaison de formats de travail peut être proposée, qui correspond davantage à la vision que l’élève se fait des savoirs. 

:

8 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil