Découvrez nos guides pratiques gratuits pour gérer sa classe : 10 fiches et 42 pages
Téléchargez
Téléchargez

5 étapes indispensables pour bien démarrer l'année avec vos élèves en CP

Elodie
8 septembre
3 mn

Le CP est une classe charnière qui peut faire peur, tant aux élèves qu'à l’enseignant qui arrive sur ce niveau. C’est la première année dans la classe des grands, là où on va apprendre à lire et à écrire. Les attentes des élèves et surtout celles des parents sont assez élevées, ce qui augmente la pression, déjà importante, sur les épaules de celui ou celle qui prend en charge la classe. 

Rassurez-vous, tout le monde a débuté un jour et était un peu perdu sur les choses à savoir et à mettre en place rapidement pour que l’année commence bien. Nous allons étudier ensemble 5 moyens de vous aiguiller et de limiter le stress que pourrait générer cette rentrée, afin que vos élèves et vous viviez la meilleure des rentrées possible.

1.Organiser une transition douce avec la maternelle

Vos élèves sortent de grande section et deviennent les plus petits dans une nouvelle école. Il est important qu’ils s’y sentent en sécurité et qu’ils soient rassurés dès leur entrée en classe. Cela leur permettra d’être à l’aise pour entrer dans les apprentissages. 

Afin que cette transition soit douce, reprenez des activités qu’ils ont l’habitude de faire en maternelle. La plus simple est le rituel de l’appel. Quand l’élève entre en classe, il cherche son étiquette avec son prénom et la déplace pour indiquer qu’il est présent. Vous pouvez, le premier jour, demander aux élèves de créer leur étiquette avec leur prénom (cela permet aussi de vérifier que tout le monde sait l’écrire, double utilité !), ils peuvent également la personnaliser. Prévoyez un endroit pour les afficher et chaque matin les élèves sauront ce qu’ils doivent faire en arrivant. 

Vous pouvez aussi prévoir des petits ateliers de construction ou de puzzles qui peuvent se rapprocher des activités qui sont faites à l’accueil en maternelle. Des temps calmes peuvent être intéressants à mettre en place, partagez avec vos élèves une lecture offerte ou tentez de faire un point avec eux sur leurs sentiments en ce premier jour. Ils se rendront alors compte que le CP est aussi une classe où l’on se sent bien et où l’on peut progresser, tout en passant de bons moments. 
Les similitudes créées avec leur ancienne école, les premiers jours, vont rassurer vos élèves.
 

2. Prendre le temps de faire découvrir les lieux 

Vos élèves arrivent dans une nouvelle école, peut-être beaucoup plus grande que celle qu’ils ont quittée. Pour qu’ils s’y sentent en sécurité et à l'aise, prenez le temps de la leur faire découvrir, qu’ils s’approprient les lieux, et ce, même s’ils ont profité d’une visite en fin d’année de grande section.

Organisez cette découverte en différentes étapes afin que les élèves appréhendent les lieux à leur rythme. Cela évitera aussi de les effrayer. Dans un premier temps, je vous conseille de procéder au repérage d’un endroit stratégique : les toilettes ! Ça peut paraître étrange mais vos élèves ont vraiment besoin de savoir où elles se trouvent car ils vont les utiliser régulièrement. 
Poursuivez par une visite de la cour et profitez-en pour expliquer les règles à suivre, par exemple : il est important de rester dans cette zone définie et de ne pas dépasser le portail. 

Cette appropriation peut avoir lieu sur plusieurs jours pour montrer les classes des collègues, le bureau de la directrice ou encore le gymnase. Au fur et à mesure, vos élèves seront plus à l’aise et pourront assumer pleinement les rôles de responsables (qui demandent de connaître les lieux) comme les chefs de rang ou encore le(s) facteur(s). 
 

3. Limiter le nombre d’activités prévues le premier jour

La première journée en CP est chargée, tant en travail, en organisation qu’en émotions pour les élèves. Préparez-la en accordant des moments plus zens aux élèves pour qu’ils  posent des questions et s’approprient les lieux correctement. 

Voici des exemples d’activités dont vous pouvez vous inspirer pour préparer la journée de rentrée :

  1. Installation des élèves à une place, définie ou non par l’enseignant. Je vous conseille de donner une place à chacun le premier jour et de voir comment cela se passe. Vous aurez tout le loisir ensuite de modifier votre plan de classe en fonction des affinités de chacun et de la pédagogie que vous souhaitez mettre en place.
     
  2. Présentation rapide de la classe. Vous pouvez présenter les différents coins qui sont accessibles, comme la bibliothèque, en expliquant rapidement à quel moment ils peuvent s’y rendre.
     
  3. Première activité : écriture du prénom. Cette activité est pour moi très significative car elle permet de se rendre compte du niveau des élèves. Savent-ils écrire leur prénom ? En majuscules d’imprimerie ou en script ? Comment tiennent-ils leur crayon ? Une première évaluation diagnostique est possible ici.
     
  4. Activité en lecture : connaissance des lettres. À l’aide de lettres mobiles, vous pouvez demander à vos élèves de vous montrer une lettre. Une fois cela fait, il est possible de leur demander s’ils connaissent le son que produit celle-ci.
     
  5. Activité en mathématiques : les nombres jusqu’à 10. Pourquoi ne pas proposer une petite dictée sur l’ardoise, puis de travailler en manipulation. Demandez à vos élèves de construire des collections avec le matériel de la classe ou des cubes. C’est également un bon moyen pour évaluer vos élèves.
     
  6. Activité en arts visuels : la décoration de porte. J’aime particulièrement commencer le premier jour par un travail en arts. Cela permet aux élèves de s’approprier l’espace. Des fanions sur la porte, des étiquettes pour les porte-manteaux, tout peut être envisagé. Mais cette activité doit être limitée dans le temps sous peine de perdre le contrôle.
     
  7. Activité sportive : jeux pour se découvrir. Vous pouvez également prévoir une séance d’éducation physique. Elle sera constituée principalement de jeux pour faire connaissance comme un jeu de ballon où l’on doit donner le prénom de l’élève à qui on fait la passe.
     
  8. Travail sur les règles de la classe. Vous pouvez commencer à réfléchir avec vos élèves sur ce qu’il est possible de faire en classe ou dans la cour de récréation.
     

Avec ces activités, vous avez déjà une base importante pour le premier jour. Il faudra, en plus, distribuer tout le matériel, mais nous en parlerons dans le point suivant et s’occuper de toute la partie administrative, ce qui prend du temps avec des CP car beaucoup ne savent pas forcément bien plier ou coller une feuille. Il faut également se garder un moment en fin de journée pour faire le point avec vos élèves et leur indiquer rapidement le déroulement de la journée suivante. 
 

4.  Donner le matériel et les consignes importantes au fur et à mesure des jours et des besoins

Peu importe le fonctionnement de votre école, vous aurez forcément du matériel à donner à vos élèves. Même si ce sont les parents qui financent le petit matériel, il reste les manuels à distribuer ainsi que les cahiers. Il me semble important de ne pas tout donner d’un coup à vos élèves. Ils sont encore petits et seront très rapidement perdus et obnubilés par le matériel qu’ils auront entre les mains. Par exemple, le manuel de lecture n’a pas besoin d’être distribué avant la première séance. 
Essayez de répartir la distribution pour limiter le bruit dû à l’excitation des élèves. À chaque nouvelle distribution, prenez le temps de bien expliquer à quoi ce cahier ou ce livre va servir et ce qu’il est autorisé de faire avec ou non. Précisez si ce livre peut être rapporté à la maison, rappelez qu’il est interdit d’écrire sur les pages ou d’en découper (oui, oui, il faut penser à toutes les éventualités !). 

Prenez vraiment le temps pour tout expliquer, cela vous permettra d’en gagner ensuite car les élèves seront plus autonomes
 

5. Commencez rapidement les apprentissages

Il est important de commencer rapidement les apprentissages essentiels en français et en mathématiques. Le déroulement de la journée de rentrée que je propose juste au-dessus dans le point 3 propose des activités qui peuvent vous aider à  faire des évaluations diagnostiques brèves le premier jour. 
Après ces évaluations, vous débutez le travail avec votre méthode de lecture et votre méthode de mathématiques. Les élèves sont en général demandeurs ! Plus vite vous commencerez à les mettre au travail avec un rythme régulier, plus rapidement ils intégreront les rituels, les consignes et deviendront autonomes. 

Le guide orange de lecture nous indique d’ailleurs qu’il est très important de voir le maximum de sons possibles avant les vacances de la Toussaint. Ainsi les élèves assimilent vite les sons et démarrent plus facilement en lecture.

 

La rentrée en CP est stressante pour tous, parents, enfants et enseignants. Mais une fois dans le bain, vous verrez que tout va s’enchaîner et vous serez déjà arrivés à la fin du mois de septembre. N’essayez pas d’aller trop vite le premier jour, prenez le temps de poser les choses et de donner des habitudes à vos élèves. 
Ma première rentrée au CP a été chaotique et je me suis retrouvée submergée par tant d’informations que je n’ai réussi à faire qu’un tiers de ce que j’avais prévu. À force de pratiquer, on se rend compte qu’il est possible de passer des rentrées plus calmes et plus organisées, sans pour autant perdre son objectif de vue : construire un environnement sécure pour des enfants de 6 ans !

Si vous avez des idées complémentaires pour faire de votre rentrée un moment plus agréable, je vous invite à commenter cet article ; tout le monde a besoin de nouvelles idées !

Elodie, professeure des écoles depuis 2012

:

4 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil