Des fiches à télécharger pour s'outiller toute l'année !
En savoir plus
En savoir plus

Préparer l’oral du chef-d’œuvre avec ses élèves en 4 étapes

Alexandra Zonina
15 mars 2023 12:14
4 mn

La réforme du lycée professionnel de 2019 a introduit le chef-d'œuvre, suscitant chez moi beaucoup d’interrogations quant à l’accompagnement de mes élèves, et surtout quant à la façon de préparer avec eux l’oral de ce chef d'œuvre. Essuyant alors les plâtres de cette réforme avec une classe de 1ère optique-lunetterie à l’époque, dès 2020, tout le challenge était donc de les préparer à l’épreuve orale tout en organisant la conduite de projet.

Cela a été un long chemin laborieux, faute d’indications ou de références précises afin de proposer un accompagnement et une restitution tenant compte de deux années de préparation - ce qui est aussi inédit si l’on exclut les oraux relatifs aux épreuves d’enseignement professionnel.

Étape 1 - S'approprier les modalités de l’épreuve orale 

L’oral d’évaluation comprend plusieurs modalités suivant la formation de l’élève :

  • En CAP
    Il se déroule sur une durée de 10 minutes, réparties en 5 minutes de présentation et 5 minutes de questionnement. L’évaluation se décline en deux temps : la présentation du projet par l’élève et les échanges à partir de questions par les évaluateurs.
     
  • En Bac pro
    Il se déroule sur une durée de 15 minutes, réparties en 5 minutes de présentation et 10 minutes de questionnement. L’épreuve orale repose sur deux axes principaux : la capacité de l’élève à restituer le travail mené et celle à analyser la conduite de projet, abouti ou non. Il est important de souligner que le chef d'œuvre fait l’objet de deux situations d’évaluation finale : les élèves sont évalués une première fois en fin de classe de 1ère et une seconde en fin de classe de terminale. Dans les deux cas, la modalité retenue est le contrôle continu (qui compte pour 50%) et l’oral (50%).
     
  • Enfin, la commission d’évaluation se constitue d’un professeur d’enseignement général et d’un d’enseignement professionnel. À savoir : les élèves ont la possibilité de présenter un support numérique, à ne pas prendre en compte dans le processus évaluatif.
     

Étape 2 - Accompagner l’élève à soutenir son choix de sujet

La concertation et les recherches documentaires peuvent s'étendre sur plusieurs semaines et peuvent aussi être rediscutées si l’élève décide de changer de sujet de chef d'œuvre. Afin d'orienter les idées et les propositions balbutiantes, l'équipe pédagogique peut proposer des modules faisant le lien avec leurs disciplines. 

Ces séances aiguillent de façon concrète la réflexion des élèves, qui ont aussi été amenés à travailler sur la problématisation, élément clé travaillé dans le cadre de la pédagogie de l'argumentation. D’autre part, dans une autre filière telle que l’optique-lunetterie, il est également possible de relier son enseignement disciplinaire à l’intérêt général du chef d'œuvre, sans nécessairement tenir compte des programmes annuels : par exemple, travailler l'histoire de la monture avec des élèves.

La fiche Présentation et bilan du chef-d’œuvre peut vous permettre de conduire votre démarche durant les deux ans. Il est important de préciser que l'accompagnement disciplinaire s'établit une fois que les besoins en enseignement général et en enseignement professionnel ont été cernés. Ainsi, il peut être judicieux, par exemple dans le cadre de la préparation d'un premier oral, de faire identifier les disciplines d'enseignement qui vont intervenir dans le cadre de leur projet.

Le cas échéant, s'ils n'ont pas d'idée, on peut procéder de la façon inverse : demander à l'élève quelles sont les disciplines d'enseignement qu'il ou elle souhaite investir dans le cadre de son projet. Ceci peut être un point de départ intéressant, qui peut parfois l'amener à reconsidérer son rapport avec la discipline d'enseignement en question.

Le lien avec les compétences se fait une fois que l'équipe pédagogique s'est emparée du RAP (Référentiel des activités professionnelles). Lors de son oral, l'élève devra présenter de façon concrète et effective le lien avec sa filière d'enseignement. Il ou elle devra aussi démontrer la vocation de son projet, en désigner le destinataire (type de public spécifique ou non). 

La finalisation du chef d'œuvre peut éventuellement faire intervenir d'autres élèves, voire d'autres classes ou des filières d'un autre lycée professionnel. L'élève devra ainsi développer des compétences en conduite de projet, faisant appel à ses facultés d'organisation et de planification. 

Il peut être demandé au début des 2 ans à nos élèves de dresser un calendrier périodique des étapes du projet, en tenant compte de la durée supérieure à la seule année scolaire. Le projet non finalisé peut tout à fait faire l'objet d'un oral, la démarche saura définir les contours du projet.

Pour finir, il est essentiel d'identifier les savoirs, savoir-faire et, quand c'est inhérent à la filière, le savoir être. L'élève pourra ainsi valoriser son projet de chef d'œuvre à l'avenir dans ses études. 

Étape 3 - Envisager l’oral du chef d’œuvre dès le début du projet

L’avis du candidat sur la production ainsi réalisée et son appréciation quant aux possibilités d’amélioration ou perspectives de développement à y apporter peut s’envisager dans le cadre de la préparation à l’oral du chef d'œuvre. La prise de recul se travaille avec l’élève sur son investissement sur la totalité de la durée du projet. Pour accompagner les élèves dans la maturation du projet, l’académie de Versailles propose un jeu à l'oral

Le retour critique peut être envisagé dans une séance préparatoire au projet de chef d'œuvre (ou durant l'année si le besoin s'en ressent) en travaillant par exemple la réception des documents (critiques et/ou limites documentaires par rapport à un sujet posé). Par ailleurs, une de mes classes, lors d’oraux intermédiaires, est évaluée sur 3 points pour l'auto-analyse juste après leur oral : on attend justement un retour critique de leur travail, grille de critères à l'appui. La ressource Former l'esprit critique des élèves pourra vous inspirer.

Il est également essentiel pour nos élèves de traiter les difficultés et aspects positifs du projet. Ceux-ci peuvent évoquer la façon dont ils vont au-delà des difficultés, mais également mentionner la façon suivant laquelle ils auraient pu faire autrement.

Étape 4 - Créer les conditions de réussite de l'oral

Il peut être judicieux de mettre les élèves en mises en situations orales à chaque période. Cela leur confère des facultés leur permettant de répondre à une consigne précise et d'affirmer leur aisance à l'oral. Il convient de guider les élèves avec une grille de notation qui peut comporter, à titre d'exemple : présentation de l'élève, clarté de celle-ci, hiérarchisation correcte des informations, autonomie d'expression (en cas d'éventuel support papier ou numérique), lexique adapté, respect des consignes, identification claire, précise et objective des points tels que les objectifs du projet, etc. Vous pourrez retrouver les grilles avec les modalités d’évaluation finale ici.

L’élève doit établir une exposé de la démarche de réalisation de son chef d’œuvre et, s’il se rattache à un projet collectif, de sa part individuelle prise dans le projet. Il faudra, en plus de la perspective collective, que l'élève indique de façon concrète ce qu'il a mis en œuvre individuellement dans le cadre du projet, s'il a participé au choix de celui-ci, contribué à la recherche des partenaires et comment dans sa mise en forme il a su œuvrer en vue de finaliser le projet. Cela suggère que les tâches doivent être concrètes et définies, ce qui peut solliciter une mise au point en amont pour la répartition des tâches

Enfin, introduisez dès que possible un journal de bord, qui oblige les élèves à effectuer un compte-rendu de leur activité. Ils peuvent y noter concrètement leurs recherches, le déroulé de leur réflexion. Toutes les informations consignées seront une plus-value dans le cadre de l’oral. Ces traces écrites leur permettent ensuite de prendre du recul, de retrouver son cheminement et toutes les idées qui sont venues pour affiner sa démarche, retravailler ses objectifs ou à verbaliser le jour de son oral.

Bâtisseurs de chefs-d'œuvre

Téléchargez le guide enseignant et le carnet de bord élève pour suivre et accompagner le travail de vos élèves autour du chef-d'œuvre et développer les compétences attendues au lycée et dans le monde de l’entreprise.
 

Alexandra Zonina

Professeure d’anglais et lettres en lycée professionnel depuis 3 ans

Annie-Laure Annonay

Professeure de lettres et histoire-géographie en lycée professionnel depuis 7 ans

:

6 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil