Des fiches à télécharger pour s'outiller toute l'année !
En savoir plus
En savoir plus

5 conseils d'organisation pour rédiger les LSU en restant zen

Elodie Sighele
24 novembre 2023 16:50
6 mn

Tous les ans, à la même période, les LSU reviennent me hanter. Ils me pressent, me stressent et me font passer des soirées et des week-ends d’enfer... Pour éviter de retomber dans le même schéma chaque année, je tente d’être un peu plus organisée et de suivre quelques conseils qui me permettent de ne pas passer quelques semaines sans voir autre chose que la lumière bleue de mon ordinateur ! 

Toutes les périodes scolaires, en élémentaire comme ailleurs, ont leurs lots de projets, de réunions et de formations qui prennent du temps. À nous de réussir à articuler tout ça pour que ce soit le plus doux possible dans notre quotidien. 

Les conseils que je vous donnerai dans cet article sont d’ordre organisationnel. N’hésitez pas à adapter cela en fonction de vos habitudes et de votre contexte de travail. Piochez ce qui vous paraît le plus évident, le plus proche de votre vécu. À vous de jouer !

 Conseil 1 - Anticiper lors des évaluations 

Les LSU clôturent le trimestre ou le semestre. Lors de la rédaction de vos évaluations, je vous conseille fortement de noter les compétences directement sur votre support (cahier, feuille d’évaluation, etc.). Cela vous permettra d’avoir une idée claire de ce que vous allez évaluer, mais également de retrouver rapidement et facilement les compétences qui vous serviront lors de la rédaction de vos LSU. Vous n’aurez plus qu’à reprendre toutes les compétences et à les remplir directement sur la plateforme. C’est un gain de temps assuré ! 

De mon côté, je note chaque semaine les compétences que nous avons travaillées dans le cahier du jour de mes élèves. Je fais un petit bilan écrit pour que les parents de mes CP soient au clair sur ce que nous avons travaillé. Ce document m’aide également à la rédaction de mes compétences. C’est un simple tableau avec les compétences et l’état de connaissances des élèves, rapide à faire, efficace pour tout le monde. En voici un exemple :

pistes d'action

Conseil 2 - Conserver les compétences évaluées

Si vous avez le même niveau plusieurs années de suite, il existe des solutions simples à mettre en place pour gagner du temps. Vous pouvez créer un fichier sur lequel vous archivez les différentes compétences que vous avez évaluées au cours d’un trimestre ou d’un semestre. Ce fichier, que vous pouvez tenir à jour régulièrement, vous permettra de vous repérer et de vous faire gagner du temps : il peut être un point d’ancrage lors de la rédaction de vos programmations. 

Mais c’est également un document très utile lorsqu’il s’agira de remplir vos compétences dans les LSU. Vous n’aurez qu’à relire votre document, choisir les compétences qui correspondent à ce que vous avez travaillé et copier/coller sur la plateforme LSU. 

Dans mon école, nous avons même un document collaboratif qui est très utile. Nous avons plusieurs classes du même niveau et nous faisons plusieurs échanges de services. Avoir un document commun avec les compétences permet à chacun de voir où ses élèves en sont. C’est également très utile pour s'inspirer de ce que font les autres, notamment en début de carrière.

pistes d'action

Conseil 3 - Remplir la partie compétences

La date de rendu des LSU est, de manière globale dans toutes les écoles, fixée à l’avance. De fait, je tente toujours d’anticiper la rédaction des compétences. J'essaie de le faire au moment des vacances qui précèdent le rendu. Par exemple, nous travaillons en semestre chez moi. Je sais que mes LSU doivent être finis une semaine avant la fin du mois de janvier, pour que ma directrice ait le temps de les signer. Dans ces conditions, je remplis mes compétences pendant les vacances de Noël. 

Certes, ce n’est pas le plus marrant, et vous avez tout à fait le droit de ne pas vouloir travailler pendant les vacances. Le conseil sera simplement d’anticiper cette phase et de faire en sorte de remplir vos compétences assez en avance pour être à l’aise pour la rédaction des remarques qui peuvent prendre pas mal de temps. Les conseils 1 et 2 vous aideront à être assez rapide et efficace, ce qui permet de boucler cette phase rapidement. 

Le faire bien en amont vous permettra de rester zen et de ne pas être submergé par la charge de travail à accomplir en peu de temps. De plus, n’hésitez pas à utiliser l’aide à la saisie qui est proposée sur la plateforme. Vous pouvez ajouter les compétences et les modifier à votre guise selon votre travail. Il ne faut pas s’en priver !

pistes d'action

Conseil 4 - Programmer la rédaction 

Vos compétences sont maintenant entrées pour tous vos élèves. Il faut maintenant se pencher sur le cas de chacun et chacune et écrire les différentes remarques, qui sont bien souvent les éléments qui intéressent le plus. Nous y passons beaucoup de temps et nous les rédigeons avec beaucoup de soin, car nous savons qu’elles ont un réel impact sur nos élèves. En ayant tout cela en tête, il est nécessaire d’avoir les idées claires quand nous passons à la rédaction. 

Je préfère, de mon côté, rédiger ces remarques petit à petit, sans trop me presser. En faisant ça, j’individualise énormément mes remarques et je suis moins “blasée” de remplir ces LSU. Cet exercice peut être épuisant et lassant, surtout quand on doit en remplir entre 25 et 30... 

En pratique, lorsque j’ai fini d’entrer toutes mes compétences, je regarde le calendrier pour voir combien de temps il me reste pour boucler mes remarques. À partir de ce moment, je calcule combien je dois en faire en moyenne par semaine pour avoir fini à temps. Dans le meilleur des cas, j’arrive à en faire 2 ou 3 par jour et seulement 4 jours par semaine. Je me garde le mercredi et deux autres jours au choix pour souffler. En faisant ça, j’arrive à tout remplir en 2 semaines et demi environ. 

Vous avez aussi la possibilité de vous bloquer quelques soirées ou journées pour vous y mettre. Le conseil sera simplement d’anticiper et de programmer vos sessions de travail. Cela vous permettra d’être plus zen et organisé.

pistes d'action

Conseil 5 - Prendre le temps de la relecture

Nous arrivons au bout de cette tâche complexe ! Les LSU sont rédigés, prêts à être imprimés ou transmis aux parents par voie électronique. Une dernière étape, assez importante, nous attend maintenant : j’ai nommé La Relecture. Il est indispensable de prendre le temps de bien relire ce que l’on va rendre aux parents. Il est fort probable que quelques erreurs se soient glissées dans nos écrits, c’est normal, au bout d’une heure de rédaction, il est tout à fait possible d’avoir oublié un accord par ci ou d’avoir fait une faute de frappe un peu plus loin. 

La relecture nécessite du temps et de la concentration. Je planifie, comme je le fais pour la rédaction, un moment de relecture spécifique dans mon planning. Cette étape prend moins de temps que la rédaction. Je m’organise pour relire en moyenne 7 ou 8 LSU par session de travail. Cela me permet d’être concentrée et de voir les erreurs. Si je fais tout d’un coup, j’ai tendance à oublier des choses sur les derniers car ma concentration a baissé. En m’organisant ainsi, j’arrive à boucler la relecture en une semaine maximum. 

Nous arrivons donc dans la deuxième partie du mois de janvier, l’heure d’imprimer tout ça et de rendre ma copie à la directrice pour une dernière relecture et une belle signature de sa part !

pistes d'action

 

Élodie Sighele, professeure des écoles en élémentaire depuis 2013

:

9 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil