Accueil
Accueil
Accueil

Transition numérique - 5 questions qui ne se poseront plus dans 10 ans

Après cette semaine du numérique éducatif sur Etreprof.fr, beaucoup d'inspirations et de pratiques échangées, de trucs et astuces pour se faciliter le quotidien et aider nos élèves sans y passer nos nuits (ouf !). Du coup, une réflexion me vient : et si toutes ces complications de formation, pas formation, équipé, pas équipé...  étaient d'abord et surtout dûes à la période de transition numérqiue que la société traverse depuis qu'internet est plus mobile  et que les ordinateurs font la taille d'un smartphone !... et que toutes ces questions sont datées dans le temps et ne se poseront plus dans quelques années... En voici 5 pour commencer... Si vous en voyez d'autres, n'hésitez pas à compléter !

Ces dernières années, nous sommes passés de la salle informatique ou de l'ordinateur en fond de classe aux applis intelligentes sur smartphone ou tablette, qui font le lien entre l'établissement et la maison et raccourcissent les gesticulations nécessaires pour faire parvenir l'information aux élèves ou à leurs parents, en un coup de clic... Du coup, en ce moment, c'est comme s'il fallait tout "simplement" reprendre le bon sens de notre métier de prof : tout ce qui favorise l'enseignement et l'apprentissage, numérique ou pas, est le bienvenu ! Point !

En réfléchissant à tout ça lors du live "Numérique = baguette magique ?" avec Christine, prof d'histoire-géo et formatrice au numérique éducatif, je me suis dit qu'en fait ces 5 questions ne se poseront absolument plus dans une dizaine d'années !

 

QUESTION n°1 : C'est quoi le numérique éducatif ? Youtube ça rentre dedans ou pas ?

Même si on n'a pas de TNI ou de robot dans notre établissement, le numérique, ça recoupe les sites, les applications qu'on utilise pour préparer sa classe comme pour animer ses cours, et tous ceux qui font des webradios, des webTVs, qui utilisent Youtube ou des "Je valide", Google Earth.... sur tablette, smartphone ou ordis, sont dans le numérique... et depuis un moment déjà ! La palette est très large et les usages se développent tous les jours. Parfois on les découvre sur le site etreprof.fr ;o) ! parfois par un collègue, et parfois on s'en sert à titre perso et on se dit que ça serait bien aussi pour notre classe.


QUESTION n°2 : Qu'est-ce que ça apporte d'avoir des tablettes ?

Comme le proposait Christine lors du live (encore consultable en replay), la question à se poser est plutôt de réfléchir aux conditions qui permettent d'avoir un apport intéressant dans les apprentissages et dans l'enseignement plutôt que si l'outil lui-même apporte quelque chose ou non. Si ce qu'on fait avec est peu pédagogique, tout numérique que soit cette activité, elle ne sera pas formidable ! Ce n'est pas l'outil qui fait la magie mais bien le magicien ;o)

 

QUESTION n°3 : Mais y'a pas de véritable formation pour le numérique éducatif ! Quand est-ce qu'on va nous former ?

La formation se fait par capilarité en premier, quand vous voyez Florence ou Fanny qui parlent des applis et sites qu'elles utilisent pour aider leurs élèves à mémoriser leur lexique ou évaluer de façon positive et réflexive, on a été formé ! On a cliqué ou constaté qu'on utilisait déjà cette application sur notre tablette... Les échanges entre collègues et les explorations personnelles sont souvent plus efficaces qu'une formation magistrale en amphi... Et nos besoins sont tellement différents d'un collègue à l'autre. Et si des échanges de compétences entre collègues et établissements du même territoire étaient plus efficaces pour échanger nos astuces et usages ?

 

QUESTION n°4 : Est-ce que c'est possible de laisser les élèves travailler en autonomie et de savoir où ils·elles en sont et par quelles étapes ils·elles sont passé·e·s ?

Les outils collaboratifs en ligne qui existent pour les entreprises et les organisations, genres de réseaux sociaux internes et qui peuvent être modifiés par chacun avec la trace des commentaires, sera une telle évidence car maîtrisé par nous tous dans quelques temps, que l'on ne se posera même pas la question... On se demandera plutôt comment on a fait pour s'en passer si longtemps !!! Il y a beaucoup de phases un peu artificielles de nos usages en classe qui tomberont en désuétude car on pourra "tracer" le cheminement des élèves et rectifier bien plus vite !

 


QUESTION n°5 : Comment proposer un contenu différencié à nos élèves "grâce au numérique" ?

Le fait de se poser la question montre que le numérique n'est pas encore entièrement une évidence dans nos pratiques de classe. Que ça soit parce qu'on n'est pas né avec, parce qu'on n'est pas tous bien équipés dans nos classes ou parce que nous devons encore réfléchir pour intégrer l'outil numérique dans nos pratiques, cette question n'aura plus de raison d'être dans 10 ans... tous comme les autres innovations depuis la tablette d'argile à l'imprimante couleurs !

 

Tout ça pour dire qu'il y a de l'espoir : un jour, ça ne sera plus ni compliqué ni fastidieux ni frustrant (oui, je suis d'humeur optimiste !) car nous serons tout aussi aguerri·e·s à cette palette d'outils qu'à notre smartphone, et habitué·e·s à ce que des applications ou fonctions apparaissent régulièrement dans notre vie professionelle... Je pense qu'il est important de se rappeler que nombre des obstacles qui peuvent nous amener à être réfractaires ou septiques par rapport au numérique en classe à la perte de repères et à une baisse provisoire de rapidité dans la phase d'appropriation d'un nouvel objet numérique. La constante instabilité va laisser plus de place à une pédagogie sereine et facilitée dans . C'est pas une bonne nouvelle ça, non ?!

Et surtout, on va pouvoir revenir aux véritables questions que la relation enseignant·e-apprentant·e pose : "Comment proposer à chacun·e un contenu adapté ?"... numérique ou pas !

 

Sara,

PE et MAT dans le 92

Maternelle Elémentaire Collège Lycée

a vous de vous exprimer !

COMMENTAIRES

{{ comment.commentaire }}

Envoyé par : {{ comment.auteur.name }}
  • Le {{ comment.date_creation }}
{{errorComment}}

D'autres ressources sur ce thème