Vous cherchez des outils pour gagner en confort et en efficacité dans votre pratique ? Inscrivez-vous gratuitement !
je m'inscris
je m'inscris
Pratique

5 raisons pour lesquelles la fiche de prép’ peut devenir agréable à faire

5 MIN
Sara Jonet Bangoura
24 août 2017 09:52

La « Fiche de prép’ » c’est le petit nom pour « fiche de préparation ». C’est long à dire mais, d’un coup, elle retrouve tout son sens : c’est un outil qui va vous permettre de vous préparer à faire cours. Et aussi talentueux·se que soit un·e comédien·ne, on ne l’imagine pas monter sur la scène de but en blanc et proposer un formidable spectacle de 2h. La fiche de prep', c'est finalement le scénario de votre séance avec tous les effets à prévoir pour que votre « public » exigeant adhère.

Voici 5 raisons pour lesquelles la fiche de prép’ peut (va) devenir pour vous un outil précieux !

 

RAISON n°1 : c'est une antisèche autorisée

C’est en forgeant qu’on apprend à devenir… Vous connaissez la suite ! Être prof, c’est pareil, ça ne s’apprend pas (exclusivement) dans les livres. C’est au contact des élèves et en essayant différentes approches pour les faire tous rentrer dans les apprentissages qu’on développe des réflexes professionnels qui rendent les choses plus fluides et plus faciles. Mais en attendant, et aussi pour ne pas avoir à repenser à tous les détails en permanence, avoir sous les yeux les notes qu’on s’est préparées au calme, c’est un sacré appui. Ça libère le cerveau pour se concentrer sur la classe !

 

RAISON n°2 : Avec la technologie, ce n'est pas aussi long à faire que ça en a l'air !

Le problème, ce n’est pas tellement d’avoir une fiche de prép’ à faire, c’est plutôt d’en avoir une à faire tout le temps !!! En même temps, comme nos élèves ont besoin de repères stables, de rituels, il y a de nombreux moments en cours qui se ressemblent. En se préparant un caneva avec tout ce qui se retrouvera dans cours, on peut l’enregistrer dans les modèles personnalisés de notre logiciel de traitement de texte, et le tour est joué ! Il n’y a plus qu’à remplir ce qui change. On reste concentré·e sur l’essentiel et ça fait gagner pas mal de temps.

 

RAISON n°3 : On a même le droit d’y mettre des couleurs et d’être créatif·ve

L’important n’est pas l’esthétique de la fiche de prép’ : elle peut se faire sous la forme d’un texte, d’un tableau, d’une liste, d’une carte mentale ou même d’un poème en sumérien sur tablette en argile… L'important, c'est que votre démarche pour la construire vous aide à préparer vos cours. C'est sa première mission !

 

RAISON n°4 : Indispensable dans les classes multi-niveaux… dans toutes les classes donc !

Faire cours en même temps à 30 ou 40 élèves différents, avec pas un seul qui apprend au même moment ou de la même façon, ça relève de la magie ! Ça sera toujours compliqué à prévoir et à mettre en œuvre. La fiche de prép’ constitue un point d’appui précis et concret pour nous permettre de garder la trace des essais qu’on a faits. C’est à ce moment qu’on y réfléchit et prépare les consignes, la progression des difficultés dans les exercices et ce que feront ceux qui ont fini en premier pendant que les autres terminent. En plus, on pourra garder une trace précise de nos différentes tentatives et ajuster au fur et à mesure.

 

RAISON n°5 : Garder le fil (enfin la pelote !), ça se fait plus facilement à l’écrit

Ce n’est pas le tout de faire un cours génial : il va en falloir un certain nombre pour que les enfants assimilent tous les contenus d’une même discipline. Pour savoir quelles séances proposer après, la fiche de prép’ de séquence va regrouper toute les infos dont on a besoin pour faire une série de cours. À la fin, les élèves auront réussi (ou pas) à acquérir le contenu qu’on voulait leur transmettre. C’est là que l’évaluation entre en jeu : il faut bien vérifier ! Donc la fiche de prép’ de séance, c’est pour organiser un cours ; la fiche de prép’ de séquence, c’est pour préparer et ajuster les cours d’avant et les cours d’après.

 

Au final, c’est la préparation qui est importante (pas la fiche !) pour  :

- gérer les différences de vitesse et d’aisance des élèves,

- être plus à l’aise devant notre groupe d’élèves,

- atteindre les objectifs de fin de trimestre,

- nous laisser l’espace pour improviser et pouvoir retomber sur nos pattes.

 

Alors, on commence à la trouver plus sympa ? 

C'est parti, toutes et tous en scène !

Sara

PE et MAT dans le 92, fondatrice de la Mudita Academy©

 

 

Ecrit par
Sara Jonet Bangoura
24 août 2017 09:52
LA BOITE À OUTILS EVALUATION

S'outiller & s'inspirer à son rythme, pour faire des évaluations un véritable outil d'apprentissage !

S'INSCRIRE GRATUITEMENT

Saisir les enjeux grâce à un appui théorique

Mettre en place à l'aide d'outils pratiques

Enrichir sa pratique avec une sélection d'inspirations


utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil

Vos sujets préférés dans votre boîte mail ! Tous les samedis matins, recevez des ressources adaptées à votre niveau de classe.