Découvrez notre GUIDE PRATIQUE et notre accompagnement continuité pédagogique !
Je découvre
Je découvre

5 conseils pour garder le contact avec les familles qui n'ont pas accès au numérique - élémentaire

5 MIN
Julia
25 mars

Cette période particulière nous demande à tous des capacités d’adaptation et de réflexion très développées. La continuité pédagogique, dans la situation de confinement que nous connaissons actuellement, se fait principalement via des plateformes de travail en ligne ou sites internet proposant des exercices ou des jeux. Cependant en fonction de notre lieu d’enseignement, il est possible et fort probable de faire face à des problèmes d’ordre technique : des familles ne disposant pas d’ordinateur ou de tablette pour travailler en ligne, pouvant lire les documents sur leur smartphone mais étant dans l’impossibilité d’imprimer les supports… Les problèmes techniques sont multiples. 
Voici quelques astuces pour tenter de garder le lien avec ces familles en difficulté numérique et de permettre à leurs enfants de garder le cap des apprentissages, autant que possible.
 

  1. Contacter vos élèves et leurs familles par téléphone
  2. Prévoyez des activités de manipulation sans support numérique
  3. Proposez des exercices de révision
  4. Accompagnez les parents
  5. Vous faites déjà de votre mieux

 

Conseil n°1 : Contactez vos élèves et leurs familles par téléphone
 

  • Pourquoi passer à l’utilisation du téléphone ?

Quand le numérique n'est pas accessible ou disponible dans toutes les familles, le téléphone peut être la solution pour assurer le lien avec celles-ci pour assurer la continuité pédagogique. Le téléphone permet de savoir quels équipements numériques ont les familles et si elles savent se servir de ces outils. En effet, de nombreux parents consultent Internet depuis leur téléphone et peuvent avoir ainsi accès à certains sites ou blogs. Il peut également servir de lien avec les élèves les plus fragiles ou avec les familles qui ne maîtrisent pas le français.

  • Quelles utilisations concrètes ?

Vous pouvez donner les consignes de travail à vos élèves et à leurs familles pour permettre à ces dernières de les accompagner au mieux pendant cette continuité pédagogique qui chamboule leur quotidien. Pour les parents qui ne lisent pas le français, qui sont allophones, pour les élèves en grande difficulté ou à besoins particuliers, vous pouvez envoyer du travail de révision par écrit ou envoyer un message vocal (par exemple sur Whatsapp).
Il y a également la possibilité pour vous de faire parvenir les corrections des élèves en commentant dans un message vidéo ou audio les photos de leurs travaux..

Le téléphone permet de faire du lien avec les familles qui n'ont pas accès au numérique : cela les rassure, tout comme les élèves eux-mêmes, d'entendre la voix de leur enseignant.e, de savoir qu'ils ne sont pas seuls dans cette situation inédite et de vous donner de leurs nouvelles. Communiquer avec les collègues pour continuer à se tenir mutuellement au courant des informations et des stratégies mises en place est important, pour la cohésion d'équipe mais aussi pour ne pas se sentir seuls.


Si vous êtes confrontés à des parents sans aucun accès informatique, il est encore possible de leur envoyer des documents par voie postale ou encore de demander à quelqu’un de leur transmettre (en prenant les précautions d'usage). Par exemple, dans ma classe, j’ai plusieurs élèves qui vivent avec leurs familles dans un foyer d’accueil. Il nous a été possible de les contacter grâce à l’assistance sociale qui les aide sur place.

Garder le lien est la première étape cruciale. Il est très important que les parents ne se sentent pas seuls face à cette continuité pédagogique même s’ils se retrouvent sans moyen informatique. 

 

Conseil n°2 : Prévoyez des activités de manipulation sans support numérique

Lorsque vous aurez récupéré les différentes adresses mail, essayez de prévoir des activités quotidiennes qui ne demandent aucun matériel informatique. Dans le mail que vous enverrez aux familles, précisez-leur que les activités peuvent être faites avec les objets dont ils disposent chez eux. Par exemple, avec des CP, il est possible de leur demander de travailler la décomposition en dizaines et unités à l’aide de petites voitures, de Lego, de grains de riz… Les enfants feront 4 paquets de 10 voitures et mettront 5 voitures à côté pour représenter le nombre 45. 

Il est possible de trouver de nombreuses activités de révisions sans photocopie et sans connexion. Il est nécessaire dans ce cas de préciser aux parents la marche à suivre pour ne pas perturber les élèves : les méthodes doivent rester celles que vous utilisez en classe. Essayez de les simplifier au maximum pour qu’elles soient comprises par les parents tout en gardant votre ligne directrice.


Comment définir un protocole de travail pour mes élèves et les accompagner dans leurs apprentissages à distance ?

Découvrez le Guide Pratique Continuité pédagogique - S'organiser pour agir !

 

Conseil n°3 : Proposez des exercices de révision

Il est important de proposer aussi du travail à faire sur feuille ou sur un cahier à la maison. Pour cela, détaillez l’exercice directement dans le mail ou par téléphone (ou dans le document que vous enverrez par voie postale) et ajoutez-y le déroulement de la séance. Les parents auront donc la marche à suivre et les enfants pourront travailler chez eux sur un support non numérique. Il est possible de leur donner des opérations du type 40 + 4 pour les CP par exemple. Je donne en général une série de 5 à 10 opérations, que les élèves savent faire seuls. Ils sont donc autonomes et les parents ont simplement à vérifier les résultats. Pour la correction, soit vous la donnez directement dans le mail avec les exercices, soit vous la différez au jour suivant.

 

Conseil n°4 : Accompagnez les parents

Donner du travail à nos élèves est important, rester en contact avec les parents est nécessaire. Tout au long de cette période, il va falloir autant que possible communiquer avec les parents pour les aider au mieux. N'oubliez pas d'installer quelques règles importantes :

  • Les familles peuvent vous contacter selon des plages horaires que vous aurez définies (si cela est possible, gardez les horaires de l'école pour conserver ce rythme dans votre journée).
  • Limiter également les horaires de communication avec les collègues pour garder un rythme et une vie personnelle délimitée.
     

Être disponible, dans la mesure du possible et en prenant en compte nos possibilités et capacités personnelles et humaines, est un élément indispensable à la réussite de cette continuité pédagogique

L'utilisation du téléphone pour contacter les familles reste un choix qui peut-être personnel ou défini en accord avec votre direction.
En utilisant votre téléphone personnel, que vous pouvez passer en mode Inconnu ou non en fonction de la confiance que vous accordez à vos parents d’élèves, vous pourrez en contacter la majorité pour leur expliquer le déroulement de la situation. Il est également intéressant de leur demander à ce moment s’ils disposent d’une adresse mail pour leur envoyer des petites choses à faire à la maison sans matériel informatique.
J’ai, par exemple, proposé aux parents de ma classe d’envoyer des photos des travaux de leurs enfants sur l’adresse mail de la classe pour que je puisse les aider à expliquer les erreurs s’ils en avaient besoin ou simplement féliciter les élèves pour leur investissement. Prenez le temps d'installer ces habitudes avec les familles de vos élèves mais n'hésitez pas à parfois vous rendre indisponible pour vous couper des demandes incessantes qui peuvent devenir anxiogènes.

 

Conseil n°5 : Vous faites déjà de votre mieux

Il faut rester réaliste : certains parents ne répondront ni à vos appels ni à vos mails. C’est un fait. S’il s’agit d’un problème informatique, il est possible de leur envoyer des documents par voie postale. Dans le cas contraire, réessayez de les appeler à des heures différentes. Vous pouvez potentiellement contacter un autre parent d’élève qui aura peut être plus de facilités à donner les informations aux parents que vous n’arrivez pas à joindre. Mais vous ne pouvez pas faire de miracles ! Vous faites de votre mieux et on ne pourra pas vous le reprocher. 

Les programmes ne seront peut être pas finis, toutes les notions ne seront pas acquises à la fin de l’année, mais il faut bien comprendre que la situation est exceptionnelle et inédite et qu’il faut réussir à l’intégrer pour s’adapter au mieux. Restez fiers du travail que vous accomplissez et souvenez-vous que vous ne pouvez pas aller au-delà du possible. 

Ce que vous faites est déjà incroyable. Bon courage à tous ! 

 

Elodie, PE depuis 8 ans, passionnée par les trouvailles pédagogiques à partager ! 
 

REPLAY - Comment utiliser le téléphone dans le lien avec les familles ? avec Elodie et Virginie !

LA BOITE À OUTILS EVALUATION

S'outiller & s'inspirer à son rythme, pour faire des évaluations un véritable outil d'apprentissage !

S'INSCRIRE GRATUITEMENT

Saisir les enjeux grâce à un appui théorique

Mettre en place à l'aide d'outils pratiques

Enrichir sa pratique avec une sélection d'inspirations


utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil

Vos sujets préférés dans votre boîte mail ! Tous les samedis matins, recevez des ressources adaptées à votre niveau de classe.