Vos élèves sont démotivés ? Rejoignez Enjeu (R)accrochage pour les (re)mobiliser
s'inscrire
s'inscrire

Préparer un rendez-vous avec les parents d'élèves

Julia
21 août

Si l’importance d’établir une communication de qualité avec les parents dans l’intérêt des élèves n’est plus à démontrer, il n’en reste pas moins que certains rendez-vous peuvent apparaître comme moins faciles que d’autres à appréhender notamment lorsqu’il faut faire part d’une difficulté.
Il est pourtant possible de renverser la vapeur en passant d’une rencontre qui s’annonce ardue à une relation de confiance en respectant quelques principes fondamentaux.

  1. Éléments à prendre en compte lors de la préparation
  2. Comment faire part d’un problème de comportement aux parents ?
  3. Comment faire part de difficultés scolaires, et éventuellement d’une orientation ?

 

1. Éléments à prendre en compte lors de la préparation

Un rendez-vous se prépare, particulièrement lorsqu’il faut faire part d’une difficulté. Dans certaines situations, l’éclairage de l’équipe peut s’avérer nécessaire.

  • Quel est le moment opportun ?

Fixez un rendez-vous en tenant compte des disponibilités des parents, ou proposez plusieurs créneaux.
Prêtez attention à l’immédiateté de la demande des familles : il vous faut trouver le juste équilibre entre délai de réponse acceptable et préparation du rendez-vous.
Évitez la pause méridienne et le matin puisqu’il faut prendre la classe après ce qui limite la durée du rendez-vous et ne vous laisse pas le temps de vous ressourcer.

  • Où recevoir les parents ? 

Optez pour un endroit calme garant de confidentialité, en évitant d’être isolé si cela est nécessaire.

  • Pour quel type de rendez-vous opter ? 

- Parent seul ? Parent avec l’enfant ?
- Enseignant seul ? Directeur/chef établissement ? RASED ? Autres intervenants ?
- Rendez-vous ? Équipe éducative ? Équipe de suivi de scolarisation ?

  • À quelle fréquence ? 

Questionnez-vous sur le nombre de fois où l’on convoque la famille dans l’année pour éviter la stigmatisation. Si un suivi régulier doit s’instaurer, il peut être préétabli afin de cadrer les rencontres.

  • Préparer à l’écrit ce que vous voulez dire

- Ciblez les informations essentielles que l’on souhaite transmettre et définir la formulation.
- Garder un positionnement professionnel : s’appuyer sur les éléments positifs et proposer des pistes de travail.
- S’assurer d’une bonne compréhension de la situation pour éviter le malentendu, voir le conflit.
 

2. Comment faire part d’un problème de comportement aux parents ? 
 

  • Avant toute autre chose, résoudre le problème

Prenez toutes les informations nécessaires pour vous assurer d’une bonne compréhension de la situation et rappelez le règlement, la charte de vie, la loi, les attentes de l’institution, les règles de bienséance,…
En fonction de la gravité, évaluez si l’intervention du directeur/chef d’établissement est nécessaire.
Interrogez-vous sur les sanctions données à l’élève.

  • Informer la famille

Préférez un mot dans le cahier de correspondance/carnet de liaison au téléphone dans la mesure du possible en restant vigilant à : 

  • La présentation du mot : ne jamais écrire en rouge, soigner la mise en page et l’écriture.
  • La tournure : prendre le temps de réfléchir à la formulation et faire preuve d’une extrême politesse.
  • Le contenu : envisager un écrit court en évitant de porter des accusations, le cahier de correspondance ne peut être la mémoire de tous les “méfaits” d’un enfant.

Revenez ensuite avec l’enfant sur le contenu du mot et la raison pour laquelle il été écrit.

  • Le jour du rendez-vous

Objectif : Construire avec les parents une proposition d’accompagnement pour permettre à l’élève l’acquisition des savoir-être indispensables à la vie en société.

Présentez les événements de manière factuelle et indiquez ce qui a déjà été mené auprès des enfants immédiatement. Laissez ensuite les parents et/ou l’enfant vous faire part de leur lecture de la situation pour bien saisir ce qu’ils en ont retenu et leur point de vue.

Les compétences comportementales et sociétales font partie intégrante des programmes scolaires. Elles ont pour objectif de permettre aux enfants de devenir des citoyens autonomes et responsables. À ce titre, elles doivent être travaillées de la même manière que n’importe quel autre attendu : évaluation, rappel des attendus/des règles, accompagnement, différenciation,…

 

3. Comment faire part de difficultés scolaires et éventuellement d’une orientation ? 
 

  • Prévoir des supports pour éclairer vos propos

Préparez une sélection de travaux représentatifs qui viendront illustrer votre analyse de la situation.

  • Le jour du rendez-vous

Objectif : Proposer des pistes d’aide dans le panel de dispositifs disponibles pour accompagner l’élève.

Les compétences scolaires ne sont qu’une partie de ce qu’un élève peut faire ou sait ; ce n’est pas ce qui le définit dans son entier. Pour l’accompagner, il est nécessaire de connaître ses difficultés mais également ses sensibilités, ses centres d’intérêts, les domaines dans lesquels il est en réussite …

Présentez les progrès, les besoins et les points d’appuis pour chaque élève. Il est préférable de parler de ce que l’enfant sait faire et de le comparer aux attendus, plutôt que de présenter ce qu’il ne sait pas faire.
Associez les parents à cette analyse : comment l’enfant parle-t-il de l’école à la maison ? Comment se passent les devoirs ? Quels sont ses centres d’intérêts ? Pratique-t-il une activité culturelle, sportive ou autre ? 

Dans le cadre d’une proposition d’orientation, pour la majorité des parents, beaucoup d’informations qui leur seront communiquées leur étaient complètement étrangères seulement quelques minutes plus tôt. Ils auront légitimement besoin d’un délai de réflexion avant de vous faire part de leur décision finale. Peut-être même auront-ils d’autres questions. 
 

Les règles d’or utiles quelle que soit la situation

 

  • Évitez le terme ‘"convocation" au profit du mot ‘"rendez-vous".
     
  • Préparez le rendez-vous (informations et/ou supports en lien avec la situation abordée).
     
  • Ne recevez jamais les parents à la grille ou entre deux portes ; invitez-les à entrer pour garantir la confidentialité.
     
  • Gardez un positionnement professionnel : observez, rendez compte, informez, expliquez et conseillez en vous appuyant sur les textes réglementaires.
     
  • Reformulez les décisions prises en fin de rendez-vous.
     
  • Ne gérez pas cela seul et sollicitez l’appui de l’équipe si vous en ressentez le besoin.

 

Elodie, PE et directrice d'école élémentaire en REP

:

8 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil