Live - Accompagner le chef d'œuvre en lycée professionnel
Je m'inscris
Je m'inscris

Rédiger des appréciations efficaces et constructives en secondaire : mode d'emploi

Mickaël Bertrand
16 novembre
4 mn

La fin du premier trimestre approche et avec elle s’annonce la période des bulletins scolaires ainsi que le marathon des conseils de classe. La rédaction des appréciations peut parfois s’avérer fastidieuse pour les enseignants, mais elle revêt souvent une dimension particulière pour les élèves et leurs parents. 

Et si on utilisait cette formalité administrative pour travailler ensemble ?

Beaucoup d’enjeux en très peu de mots

Lors de mon entrée dans le métier, j’ai mis du temps à réaliser l’importance que les élèves accordent aux appréciations de leurs enseignants dans le bulletin scolaire alors qu’ils prennent parfois à peine le temps de lire celles qui figurent dans la marge de leurs copies. J’avais en effet beaucoup de mal à comprendre cette soudaine montée de stress dans les classes à la fin de chaque trimestre alors que des retours sur les apprentissages sont réalisés en permanence sur leurs productions, à l’écrit comme à l’oral. 

On peut certes le déplorer, mais le bulletin scolaire est marqué par une forte charge symbolique. Il est probablement l’un des documents les plus lus car il est à la croisée de plusieurs acteurs de la communauté éducative : 

  • les enseignants qui sont à l’initiative de ce bilan des apprentissages ;
  • l’institution de manière générale et la direction de l’établissement en particulier qui le considèrent comme l’un des principaux outils de communication avec les parents d’élèves ;
  • l’élève et ses parents qui savent que ce document est de plus en plus important dans le parcours scolaire.
     

Mon conseil : 

Adaptez le langage utilisé pour que les appréciations soient compréhensibles par cette pluralité de lecteurs potentiels. Le vocabulaire professionnel et les intitulés des compétences sont parfois obscurs pour les parents et même pour des collègues qui n’enseignent pas la même discipline que la nôtre. L’un des objectifs de l’appréciation est d’expliquer avec des mots simples le positionnement de l’élève dans les apprentissages attendus à son niveau, sans forcément entrer dans le détail des notions étudiées qui sont évoquées dans les appréciations de chaque évaluation. 
Par exemple, il n’est pas forcément utile de préciser dans le bulletin scolaire que l’accord du participe passé n’est pas maîtrisé. À l’inverse, on pourra mentionner que des efforts sont attendus dans la maîtrise de la grammaire et de la conjugaison. 

Dans les lycées professionnels, il y a une attention particulière à apporter à l’investissement de l’élève dans le chef d'œuvre (la proposition de projet et la motivation sont importants à présenter car ils seront ensuite lus par d’autres chefs d’établissement ou pour la suite des études dans ce domaine précis).
 

La rédaction des appréciations : entre travail à la chaîne et travail d’orfèvre

À la lecture des bulletins scolaires, on observe souvent deux stratégies radicalement différentes pour rédiger les appréciations

  • d’une part, les enseignants qui usent et abusent du « copier-coller » pour expliquer que telle compétence est acquise / en cours d’acquisition / non acquise ou bien qu’un élève a très bien / bien / pas assez travaillé ;
  • d’autre part, les enseignants qui culpabilisent à l’idée de se répéter et qui passent des heures à trouver le mot juste et à personnaliser chaque appréciation en faisant référence à une situation d’apprentissage ou à un devoir précis.
     

Et si l’appréciation idéale se trouvait entre ces deux pratiques ? 
D’un côté, l’appréciation doit être objective et nécessite de mobiliser des critères précis visant à établir le bilan de l’élève ; de l’autre, les objectifs, les conseils et les encouragements doivent être personnalisés afin d’être pertinents et de montrer à l’élève qu’on le considère en tant qu’individu. Les appréciations peuvent être tout à fait rédigées collectivement (cela évite les répétitions et les fautes d’inattention dans l’orthographe).

Mon conseil : 

Avant de commencer à rédiger vos appréciations, prenez quelques minutes pour établir la liste des critères à partir desquels vous souhaitez organiser votre propos. Selon les activités proposées et la période considérée, cela peut être centré sur le comportement, l’investissement, le travail, etc. Idéalement, une appréciation doit d’abord donner quelques informations factuelles sur le travail réalisé et les résultats, avant d’identifier et encourager les progrès puis de donner quelques conseils pour continuer à avancer.

Pour vous faire gagner du temps au fil des trimestres et des années, il pourra également être utile de dresser une liste des remarques dans lesquelles vous pourrez piocher, par exemple : 
 

Et si on invitait les élèves à rédiger leurs appréciations ? 

Cette idée a émergé à la suite d’une discussion avec mes élèves qui stressaient dans l’attente de la publication de leurs bulletins scolaires alors que j’essayais de leur faire comprendre qu’ils n’étaient pas censés découvrir leur contenu puisque ces quelques lignes sont normalement révélatrices de leur travail et de leurs résultats au cours des dernières semaines. 

J’avais d’ailleurs fini par leur dire qu’ils devraient être capables d’écrire eux-mêmes ces appréciations puisque les critères à l’origine de leur rédaction sont totalement transparents. Ce à quoi l’un d’entre eux avait fini par me répondre « Chiche ! ».

Le trimestre suivant, je leur proposais donc, sur la base du volontariat, de rédiger leurs propres appréciations sur un document collaboratif. Ce n’est pas un exercice facile mais, lorsqu’il est réalisé honnêtement et consciencieusement, il revêt une dimension pédagogique particulièrement intéressante car il invite non seulement l’élève à effectuer un retour introspectif sur son travail personnel, mais aussi à se projeter pour essayer de trouver des solutions à d’éventuelles difficultés et ainsi continuer à progresser. Si la formulation nécessite parfois quelques adaptations, il m’est parfois arrivé de « copier-coller » tout simplement la proposition d’un élève.

Copie d’écran d’une fiche collaborative de suivi d’un élève. Source : Mickaël Bertrand

 

Si elle est souvent considérée comme une tâche fastidieuse, la rédaction des appréciations dans le bulletin scolaire peut donc être transformée en un véritable outil pédagogique au service de la réussite des élèves. En adoptant une démarche de pédagogie explicite, non seulement on dédramatise les enjeux autour de cet objet, mais on peut également favoriser l’investissement des élèves dans un aspect de leur scolarité dont ils ont parfois l’impression d’être exclus. 

Et vous, comment préparez-vous vos appréciations ?

:

74 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

  • Cécile — 17 novembre

    Des pistes très intéressantes merci! Le document collaboratif est entre le prof et l’élève volontaire ou bien le prof et les élèves volontaires? Cécile

  • Mickaël Bertrand — 18 novembre

    Bonjour Cécile. Merci pour votre retour. Chaque élève a sa propre fiche de suivi sur laquelle il peut proposer son appréciation afin que les échanges restent confidentiels et que l'outil puisse être un véritable espace de construction individualisé.

  • Joseline — 20 novembre

    Merci pour ce partage très utile.

  • Patricia — 20 novembre

    Merci pour ce partage intéressant. Une question me vient : le vouvoiement de l'élève est-il d'après vous à privilégier sur un bulletin ?

  • Mickaël Bertrand — 20 novembre

    Bonjour. Merci pour vos retours. Excellente question pour laquelle je n'ai pas forcément de réponse arrêtée : faut-il tutoyer ? vouvoyer ? Ou adopter des formulations plus impersonnelles du genre : "Sabrina doit veiller à rester concentrée" ? Pour ma part, j'ai plutôt tendance à vouvoyer car je considère que le bulletin est aussi un espace de communication avec l'élève, mais que son caractère très formel implique le vouvoiement. Je considère cependant que d'autres arguments peuvent être avancés.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil