Live - Faire classe en multiniveau
Je M'INSCRIS
Je M'INSCRIS
Pratique Outil collectif (affichage...)

Gérer la prise de parole et la participation en classe

Mickaël Bertrand
10 décembre 2021 11:40
2 mn
  Consultez cette ressource

Vous serez redirigé·e vers le site www.maitresseuh.fr

Il n’est jamais facile de trouver un équilibre permettant à la fois d’encourager les élèves les plus timides à participer en classe, sans frustrer les élèves qui souhaiteraient répondre à chaque question et qui pourraient se démobiliser si vous ne les interrogez pas au moins trois fois par séance. Il existe pourtant quelques astuces pour que chacun puisse trouver sa voix dans la classe. 
 

Adopter des règles de communication pour encourager la prise de parole

Le questionnement est un élément central de l’enseignement et il est même considéré comme un art dans la maïeutique de Socrate. Si la formulation de la question est souvent au centre de l’attention, le cadre de la réponse est tout aussi important. Un élève s’engagera en effet d’autant plus dans la réflexion et les échanges qu’il aura la certitude que sa réponse sera écoutée et prise en considération. 
 

Réguler la prise de parole  pour permettre à chaque élève de s’exprimer

Dans cet article, Leni CASSAGNETTES, professeure des écoles spécialisée dans la difficulté scolaire et maîtresse E, propose à la fois des outils pour encourager la prise de parole des élèves introvertis, mais aussi pour réguler les interventions des élèves investis à l’oral sans trop limiter leur enthousiasme. Parmi les multiples propositions et références recensées, trois conseils ont particulièrement retenu mon attention : 

  • Conseil 1 : Laisser un délai de quelques secondes à tous les élèves avant de lever la main afin de ne pas pénaliser ceux qui ont besoin d’un temps de réflexion plus long ;
  • Conseil 2 : Demander aux élèves de répondre en même temps au signal de l’enseignant (et de préférence en chuchotant, l’ensemble des voix formant une réponse collective) ;
  • Conseil 3 : Adopter un système de signes pour permettre à tous les élèves de s’exprimer par un geste permettant à l’enseignant de mieux organiser la prise de parole pour faire avancer la discussion collective. Les élèves peuvent par exemple mettre un pouce en l’air plutôt que de lever le bras lorsqu’ils ont trouvé la réponse à une question, adoptant ainsi un geste plus discret et non bloquant pour les autres.  
     

L’un des intérêts principaux de cette ressource est qu’elle peut être adaptée à tous les niveaux de classe. Il me semble par exemple compliqué de demander à mes élèves de lycée de souffler dans leurs mains avant de chuchoter la réponse. À l’inverse, l’adoption d’un système de signes est probablement préférable pour des élèves plus âgés qui sont en mesure de s’approprier ce système sans que cela ne nuise à leur concentration sur la réponse à une question. 
 

Personnellement, j’ai adopté ce système inspiré de l’ouvrage de Ben Aïda “Bien débuter en élémentaire : Repères et clés pour l'enseignant” publié aux éditions Canopé  : 

 

:

55 profs ont trouvé cette ressource utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil