Des fiches à télécharger pour s'outiller toute l'année !
En savoir plus
En savoir plus

6 conseils pour survivre face à des collègues insupportables

Elodie Sighele
19 avril 2023 15:58
5 mn

Alors que je débutais dans l’enseignement, j’ai eu des difficultés pour m’intégrer à l’équipe en place et trouver ma place. Plusieurs collègues m’ignoraient régulièrement et ne comprenaient pas ma façon de travailler. Pendant des semaines, j’ai tenté de comprendre ce que je faisais de travers pour que l’on me considère comme une jeune enseignante incompétente. Il a fallu du temps et beaucoup de discussions avec d’autres collègues compréhensifs pour m’aider à assimiler la situation et être plus à l’aise avec ces collègues qui n’avaient pas la même vision des choses que moi

Au fil des années, il est plus facile de comprendre ce genre de situation et de garder confiance en soi et en ces pratiques, même s’il reste important de se remettre parfois en question. Voici quelques conseils pour réussir à survivre dans une équipe complexe et pour mener les travaux de groupe qui sont inséparables de notre mission d’enseignant dans le but de donner à nos élèves le meilleur enseignement possible. 

Conseil 1 - Être bien entouré·e

Aller travailler tous les jours en ayant en tête que la journée va sûrement être rude, que vous n’allez pas pouvoir parler tranquillement avec vos collègues et que leurs réflexions ou attitudes ne feront que vous irriter, ce n’est pas simple ! Il faut trouver un moyen de s’évader en dehors de l’école et de parler à quelqu’un de ce que vous pouvez vivre dans le cadre professionnel.

Que ce soit une amie, un proche, votre conjoint ou conjointe, un membre de votre famille ou encore une collègue à qui vous pouvez vous confier, il est important d’extérioriser les tensions et le malaise que vous pouvez ressentir

Pistes d'action

Conseil 2 - Choisir ses batailles

Vous ne vous entendez pas avec vos collègues, vous ne les supportez plus, mais pourtant, vous allez devoir continuer à travailler avec eux pendant encore quelques mois. C’est à ce moment qu’il faut choisir ses batailles, rien ne sert de se battre à tout va sur tous les sujets.

Mieux vaut faire entendre sa voix sur un sujet bien précis, qui vous tient à cœur et qui vous facilitera peut-être la vie au travail, plutôt que de vouloir à chaque moment faire respecter votre avis. Voici un petit plan d’action pour évaluer si cela vaut le coup de rentrer en guerre avec vos collègues ou non :

Pistes d'action

Conseil 3 - Affirmer votre liberté pédagogique

Travailler en équipe dans une école est primordiale pour faire avancer les projets pédagogiques et avoir une cohérence au sein des apprentissages. Mais il est important de se souvenir que vous avez également une liberté pédagogique importante dans votre classe et que vous avez le droit de l’utiliser pour créer votre façon d’enseigner. Votre enseignement doit vous correspondre et être en accord avec vos convictions. 

Si vos collègues font des remarques régulières sur votre façon de travailler en classe ou qu’ils tentent de s'immiscer d’une façon qui vous agace, il est totalement légitime de leur rappeler que vous êtes maître de votre enseignement. Il est intéressant de leur rappeler que vous respectez les programmes et demandes institutionnelles et que si vous avez besoin d’eux pour des conseils, vous viendrez leur demander de l’aide. 

Pistes d'action

Conseil 4 - Trouver un terrain d’entente

Trouver un terrain d’entente est parfois plus facile à dire qu’à faire, je le conçois parfaitement. Mais cela peut vraiment vous faciliter la vie. Tenter d’exprimer ses sentiments et ses ressentiments aux autres peut débloquer certaines situations. Bien sûr, il faut essayer d’aborder le sujet en étant calme et en essayant de ne pas rejeter toutes les fautes sur vos collègues. 

Pistes d'action

Conseil 5 - Repartir sur de bonnes bases

Ces premiers conseils vont vous permettre de vous imposer et de donner vos arguments pour vous défendre, il est peut être temps, ensuite, de repartir sur de bonnes bases avec vos collègues et d’alléger la fin d’année. Vous avez analysé la situation, pris du recul et compris ce qui ne fonctionnait pas. 

Tentez de mettre vos rancœurs de côté et allez vers vos collègues par étape. Vous pouvez amener quelques douceurs pour une réunion (la nourriture, ça aide toujours à renforcer les liens !) ou alors faire un petit compliment de temps en temps. N’hésitez pas à prendre le temps d’expliquer à vos collègues que vous souhaitez apaiser les tensions et repartir sur de bonnes bases pour finir l’année de façon apaisée.

Pistes d'action

Conseil 6 - Prévoir l’avenir

Réfléchissez à votre avenir. Souhaitez-vous rester dans un établissement où vous ne vous épanouissez pas forcément ? Ou voulez-vous tenter de trouver une école qui vous permet de vous sentir à l’aise ? 

Si vous voulez bouger, une seule solution : le mouvement ! Restez tout de même attentif ou attentive à vos relations dans l’école, car nous le savons, il est parfois difficile de bouger et nous ne savons jamais vraiment où nous allons tomber et surtout sur quelle équipe et quelle ambiance. 

Pistes d'action
remarque

Élodie Sighele

Professeure des écoles en élémentaire depuis 2013 et responsable APQ

:

41 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

  • Elodie — 16 mai 2023 15:04

    Je voulais juste apporter une précision dans le conseil 1 : être bien entourée. Il est parfois difficile d'en discuter avec son entourage car extérieur au monde de l'éducation nationale et souvent on n'a pas envie des les embêter avec cela. Il serait peut être pertinent d'ajouter qu'on peut se confier aux syndicats car plus que des "personnes offensives", ils sont surtout beaucoup à notre écoute et ont clairement sauvé mon année scolaire.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil