Des fiches à télécharger pour s'outiller toute l'année !
En savoir plus
En savoir plus
Pratique

4 conseils pour faciliter le passage de la grande section au CP

Eléa Bernard
16 juin 2023 14:27
4 mn

Lorsque j’ai effectué ma première journée en CP, après des années de cycle 3, j’ai eu un petit choc. Ma collègue m’avait pourtant prévenue : l’épisode du tube de colle, un vrai champ de bataille… J'en riais, mais pas les élèves… J’avais les mains et la robe pleine de colle à force d’appuyer sur le tube. Je me transformais en pieuvre du tube de colle que mes élèves, pour beaucoup, ne savaient pas utiliser.

Une réflexion que j’ai pu avoir à ce moment-là : comment aller au-delà des évènements festifs ? Vous savez, ces moments de répétition des spectacles de fin d’année que l’on donnerait à voir aux futurs CP. Comment arriver à en faire un réel temps d’échange profitable aux enseignants et aux élèves ?

La liaison de la grande section vers le CP est une responsabilité institutionnelle depuis 1990, réaffirmée dans les nouveaux programmes de 2015, réactualisés en 2021. Elle peut paraître simple pour certains et fastidieuse pour d’autres… Voici donc quelques idées pour la faciliter !

Conseil n°1 - Investir le conseil de cycle 

Le conseil de cycle permet aux enseignants et enseignantes de maternelle et d'élémentaire de se rencontrer et d’élaborer cette liaison sans qu’elle soit un calvaire. L’enjeu sera d’en faire un temps efficient pour tout le monde, élèves comme corps enseignant. 

Vous pourrez par exemple lister les attendus de l’enseignant ou l'enseignante de CP en début d’année : l’utilisation d’un cahier, d’un tube de colle. Mais aussi, réfléchir à un projet annuel ou périodique, et surtout le planifier. Dans tous les cas, n’imposez pas vos idées, faites des propositions à vos collègues et soyez ouvert aux leurs : ensemble, on est plus fort !

pistes d'action

Conseil n°2 - Planifier une liaison sur l’année 

L'objectif ici est de partager des pratiques, d'accompagner les ruptures et d'assurer une continuité dans les apprentissages. Par exemple, en utilisant des outils (méthodes, cahiers ou référents, comme ceux d’écriture ou de lexique) qui suivraient de la GS au CP. Mais aussi la démarche en résolution de problèmes, ou l'écriture essayée.

Pour les élèves, l'idée est de pouvoir se projeter. Ainsi, on peut planifier la liaison GS/CP s’il est plus acceptable qu’elle se réalise uniquement en période 5, et inscrire la liaison dans le projet d’école.

pistes d'action

Conseil n°3 - Organiser des projets communs sur l’année

Voici quelques idées pour faire de la liaison GS/CP un moment de partage de pratiques au service des élèves : 

  • Monter un projet et faire classe dehors : par exemple, utiliser l’espace jardinage pour comprendre la croissance d’une plante. Il y a ici une transversalité avec la production d’écrits, la catégorisation des mots en vocabulaire lié au jardin, etc.
     
  • Travailler les CPS l’année de GS avec les CP, pour former à la communication non violente avec les messages clairs.
     
  • Exploiter des œuvres de jeunesse en commun, puis proposer une exposition des travaux réalisés (production d’écrits, maquettes de l’histoire réalisée) ou une rencontre.
     
  • Organiser une correspondance ou un rallye maths avec Mathsenvie entre les classes.
     
  • Mettre en place un tournoi d'EPS ou de jeux de société : des jeux pédagogiques qui peuvent être réutilisés de la GS au CP.
     
  • Organiser des lectures faites par les CP aux GS. Ceci sous-entend que cela soit possible pour les élèves en ayant les compétences. C’est un bon moyen de motiver les élèves à développer leurs compétences en lecture et en fluence pour donner à entendre ce qui est lu.
     
  • Proposer un escape game sur un projet commun, un thème commun comme les contes ou les problèmes en utilisant Genially, afin de mobiliser les connaissances en groupe.
pistes d'action

Conseil n°4 - Assurer une liaison de fin d’année

Pour découvrir le fonctionnement de l’école élémentaire, on peut initier les élèves de GS à la gestion du matériel. Apprendre à gérer son matériel pour le CP et la colle en tube est un vrai apprentissage. Cela permet de gagner du temps et est rassurant pour les élèves, les familles et les enseignants. Par exemple, on peut proposer une trousse pour les GS dès la période 4 ou 5. 

Vous pouvez aussi organiser une rencontre interclasses : la fameuse journée d’échange durant laquelle les GS vont en CP pour une immersion, qui donne à voir la première journée en CP qu’ils referont à la rentrée. Cela permettra à l’enseignant et à l’élève de mesurer l’écart entre juin et septembre, mais aussi de faire de cette première un moment rassurant, explicite quant aux attendus, de motivation et de rencontre.

remarques

Eléa Bernard, professeure des écoles depuis 2005, conseillère pédagogique de circonscription

:

9 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil