Des dizaines d'ateliers pour préparer sa rentrée !
EN savoir plus
EN savoir plus
Pratique

TUTO - Accompagner l'élève qui ne tient pas en place | 2/4

Quitterie
19 mars
6 mn

Inscrivez vous pour accéder à cette vidéo

Chaque classe connaît son marsupilami, l’élève qui bouge partout et ne sait pas tenir en place. Vous avez tout essayé, impossible de le canaliser. Avant que vous ne l’attachiez au radiateur, Emmanuelle Piquet et Simon nous livrent leurs propositions pour calmer ces agitations qui viennent perturber l’apprentissage de Jean-Poulpe et de ses camarades.

« Ton agitation n’est plus un problème pour moi puisqu’on va trouver un moyen pour qu’elle s'opère d’une façon qui dérange moins la classe, qui me dérange moins moi, et qui te dérange moins toi. Mais en tout cas, il va y avoir la possibilité que cette agitation s’exprime. »

Emmanuelle Piquet, auteure du livre “Je combats ce qui m’empêche d’apprendre”

 

Emmanuelle Piquet, psychopraticienne spécialisée dans la gestion des souffrances en milieu scolaire, nous fait prendre un virage à 180° sur nos façons de gérer les comportements qui font obstacle à l 'apprentissage. Attention, aucune formule magique ne sera dévoilée dans ce tuto ! Il s’agit ici de repenser notre réaction face à l’agitation d’un élève et l’aider à mieux se comprendre lui-même. 

00.22 - L’analyse d’Emmanuelle

01.55 - Laisser un espace pour que l’agitation s’exprime

02.48 - Les conseils de Simon

03.18 - Autoriser la mobilité 

Emmanuelle était également intervenue lors d’un Live avec Nathalie autour de son ouvrage “Comment ne pas être un enseignant idéal”. Dans ce Live, elle nous accompagne pour retrouver de l'oxygène et de la souplesse dans nos quotidiens d'enseignant. N’hésitez pas à le consulter également. 

Retrouvez Emmanuelle et Simon dans les autres tutos de la série. Découvrez comment accompagner :

 

Bon visionnage !

:

5 profs ont trouvé cette ressource utile

PARTAGER

Commentaires

  • benetti — 20 mars

    Et si le dispositif pédagogique était questionné pour permettre aux élèves de ne pas rester immobile pendant des temps longs: travail collectif, travail individuel, travail en équipes, travail en intérieur, travail en extérieur, travail oral, travail écrit, travail manipulatoire ET NON une seule forme de travail...l'enseignant parle, l'élève écoute !

  • Aurélie — 21 mars

    J'ai plusieurs élèves qui ont la bougeotte. Pour un de ces élèves, je vais mettre en place un contrat, partagé avec les parents, qui lui donne 3 jokers par jour : 2 pour sortir de la classe pendant 5 minutes afin de sautiller ou courir sur place (devant la porte ouverte pour avoir un œil sur lui) et un 3e joker pour colorier pendant 15 minutes. Je vous dirai si cela fonctionne. Aurélie, classe de CE1

  • Nathalie Dreyfus, responsable pédagogique — 22 mars

    Merci Benetti et Aurélie pour vos retours. Pas facile effectivement de changer de point de vue et de questionner nos pratiques. Nous serons très curieux que vous reveniez ici nous dire ce que vos contrats ont donnés. Bravo en tout cas pour ces premiers actes à poser.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil