Live - Faire classe en multiniveau
Je M'INSCRIS
Je M'INSCRIS

Anticiper la fermeture de sa classe ou de son école pour cas de Covid

Elodie
2 décembre 2021 16:58
3 mn

À chaque vague de l'épidémie de Covid-19, les fermetures de classes ou d'établissements se succèdent. Que faire quand on apprend que sa classe ou que son école va fermer et comment s'organiser ? Tant de questions qui, si elles sont anticipées, peuvent libérer de l'espace de réflexion pour accueillir au mieux les collègues, les élèves et leurs parents. 
Élodie, directrice d'une école de 19 classes, partage le protocole Continuité pédagogique mis en place dans son établissement.

1. Recueillir les informations des familles pour être parés

  • S’assurer d’avoir toutes les adresses mails.
  • Identifier ceux qui n’ont pas de mail, pour avoir un moyen de joindre les familles.
  • Créer une liste des parents de la classe sur votre serveur ou votre ENT.
  • Distribuer une enquête numérique pour évaluer le matériel disponible et les possibilités dans les familles.
  • Identifier les familles en fracture numérique.
     

Point de vigilance à garder en tête : attention aux lois RGPD, respect de la vie privée, des données privées et la confidentialité, droit à la déconnexion pour tous (enseignants, parents, élèves), contenus diffusés…
 

2. Si un enfant est isolé


Ce n’est pas une situation de continuité éducative : donner le travail fait en classe comme lorsqu’un enfant est malade ou absent pour raisons familiales.

  • Se mettre en contact avec la famille pour organiser la passation du travail en fonction de leurs possibilités, de la durée de l’isolement et l’état de santé de chacun.
  • Maintenir un lien régulier, surtout en cas d’isolement long, notamment pour prendre des nouvelles (par mail ou par téléphone).

 

3. Si un cas de Covid est confirmé dans une classe (règles mises à jour le 02/12/21)
 

Règles 

L’élève cas confirmé ne doit pas se rendre à l’école ou dans l’établissement avant un délai d’au moins 10 jours. Si l’élève ou le personnel a toujours de la fièvre au 10ème jour, ce délai est prolongé jusqu’à 48h après la disparition de celle-ci. Le retour au sein de l’établissement des cas confirmés n’est pas conditionné par la réalisation d’un test PCR ou antigénique. 

Les autres élèves de la classe peuvent reprendre en présentiel dès le lendemain sur présentation d’un test PCR ou antigénique négatif. Attention : les parents doivent présenter le résultat du test mais il ne doit pas être conservé par l’école. Le deuxième test à J+7 est recommandé mais pas obligatoire.

Pour les parents qui ne souhaitent pas faire tester leur enfant, le retour se fait après 7 jours d’isolement sur présentation d’un résultat de test ou d’une attestation sur l’honneur.

Procédure

  1. Préparation des documents officiels par la directrice qui ont valeur de justificatifs auprès des laboratoires et des employeurs.
  2. Explication de la situation aux élèves et prendre le temps de répondre aux interrogations (directrice + enseignant).
  3. Préparation des cartables avec si possible les devoirs.
  4. Pendant ce temps, la directrice appelle les familles pour les informer de la situation et leur demander de venir chercher leurs enfants.
  5. C’est l’enseignant qui remet les enfants aux parents.


Point de vigilance : pensez à expliquer et faire émarger !

Si des enfants restent à l'étude ou à la cantine, ils doivent être isolés des autres.

Pour les enfants dont les parents ne souhaiteraient pas les faire tester et qui seraient isolés sept jours, voir la procédure 1 « Si un enfant est isolé ».
 

4. Si on ferme la classe
 

Procédure de fermeture

  1. Préparation des documents officiels par la directrice qui ont valeur de justificatif auprès des laboratoires et des employeurs.
  2. Explications aux élèves (directrice + enseignant).
  3. Préparation des affaires : mettre du matériel dans les cartables (supports + matériel basique : feuilles, stylos…) et si c’est possible quelques devoirs pour la journée.
    Puis descendre dans la cour (espace délimité près du portail).
  4. Pendant ce temps, la directrice appelle les familles pour les informer de la situation et leur demander de venir chercher leurs enfants.
  5. C’est l’enseignant qui remet les enfants aux parents.
     

Point de vigilance : il faut donner les deux docs administratifs ou expliquer et faire émarger.

Si des enfants restent à l'étude ou à la cantine, ils doivent être isolés des autres.

Les jours suivants 

Transmettre le travail par mail, remise enveloppe ou autre avec la possibilité de rattacher au site de l’école un journal de bord ou un lien Padlet ou d’ouvrir temporairement une page pour la classe (à voir avec la directrice)
 

 

5. Si on ferme l'école


Modalités d’organisation retenues

Le site Internet de l’école est retenu comme le canal qui centralisera l’ensemble des informations : il est connu des familles et permet d’avoir un point d’entrée unique. 
Sa structure sera temporairement modifiée :

  • La page d’accueil permettra la diffusion des informations d’ordre général et administratives. Elle sera alimentée par la directrice tous les matins vers 8h30. Un fil conducteur permettrait de l’animer : mot du jour, énigme, œuvre d’art, journée mondiale…
  • Toutes les classes disposeront d’une page pour publier les liens, les corrections des exercices, les plans de travail suivants, des activités, des documents collaboratifs… Chaque enseignant alimente sa page la veille pour le lendemain (codes donnés par la directrice).
  • Une page présentant des activités éducatives autres que scolaires à faire avec les enfants pourra également être proposée par la directrice.
  • Le formulaire de contact reste activé.

 

Pour échanger avec les parents, dans le mot d’informations seront indiquées : 

  • l’adresse mail de l’école pour les questions administratives et d’ordre général ;
  • l’adresse webmail de l’enseignant de la classe pour les questions pédagogiques ;
  • chaque enseignant emporte une copie de ses fiches de renseignements.


 

Les canaux de communication dans l’équipe restent les mêmes : 

  • téléphones mobiles : SMS et messageries pour les informations courtes ;
  • mails pour diffuser les informations institutionnelles ;
  • dossiers partagés type Dropbox pour stocker les documents et partager des ressources (un dossier spécifique a été créé et les codes d’accès ont été redonnés) ;
  • compte école pour les visioconférences à disposition pour tous ;

+ des visios pour s’organiser/résoudre les problèmes/réguler notre action, maintenir les réunions prévues/respecter le calendrier des opérations administratives…
 

Contenu à remettre à chaque enfant dans son cartable avant la fermeture

  • Le mot d’information, commun à toutes les classes, à destination des parents, indiquant l’organisation retenue, les contacts utiles et la date de la prochaine publication ;
  • Des supports adaptés à la classe d’âge dans la continuité du travail engagé en classe dans des domaines variés : exercices, manuels, cahiers de leçon, cahier de poésies.
  • Du matériel basique à donner : feuilles, stylos, crayons de couleur, feutres, colle…
  • Ne pas hésiter à prêter des livres de la BCD ou des tapuscrits disponibles sur Internet.
  • Un plan de travail pour les deux premiers jours.

 

Se montrer rassurants et déculpabilisants auprès des familles et être raisonnables dans la quantité et le choix du travail donné 

  • Les parents ne sont pas des enseignants et peuvent vite être dépassés.
  • Ils ne peuvent pas se mettre à la disposition des enfants toute la journée : certains télétravaillent en même temps, d’autres ont plusieurs enfants et ne peuvent pas se démultiplier.
  • Autres difficultés possibles : maîtrise du français, maîtrise du français écrit, accès à l’information, conditions matérielles (matériel informatique mais également espace de vie) …


Nous ne sommes pas médecins

  • Inviter les familles à prendre contact avec leur médecin ou la CPAM pour toute information d’ordre médicale.
  • Certaines informations concernant l’état de santé des familles relèvent du secret médical.
  • Pour obtenir un éclairage, passer par le médecin scolaire ou le service santé de la DSDEN.

 

Faire simple et efficace au départ pour éviter d’être débordé. Le lien avec les familles va prendre du temps pour s’installer et même lorsque l’on a du matériel ou des applications, ils ne sont pas toujours au rendez-vous.
Et vous quel est votre protocole ? Partagez vos idées et conseils aux collègues en commentaire de cet article !

:

13 profs ont trouvé ce contenu utile

PARTAGER

Commentaires

Aucun commentaire n'a encore été publié.

Vous devez être connecté-e pour publier un commentaire.

Me connecter pour réagir

utile

Des articles pratiques et concrets !


pertinent

Un contenu sélectionné par des enseignants


éclairé

Une aide dans le quotidien des enseignants


adapté

Des contenus adaptés à votre profil